Messes
Fêtes d'armes
Soutenir
22
septembre

Saint Maurice

Saint patron de l’infanterie

Saint Maurice (mort vers 303) était à la tête de la légion thébaine, qui fut envoyée, à la fin du IIIème siècle, de l’Orient vers l’Occident. Cette légion fut chargée par l’empereur Maximien de sévir contre les chrétiens. Les Thébains de la légion, chrétiens eux-mêmes, refusèrent d’obéir à cet ordre. L’empereur ordonna alors la décimation de cette unité rebelle. Finalement, toute la légion fut massacrée à Agaune (aujourd’hui Saint Maurice d’Agaune, dans le Valais suisse), non loin de Martigny où l’empereur stationnait. Le témoignage de saint Eucher, évêque de Lyon en 449 et l’existence, dès la fin du IVème siècle, d’une église à Agaune où des foules viennent en pèlerinage, attestent de manière certaine ce massacre où périrent martyrs Maurice et ses compagnons.

La tradition orale nous a laissé les noms de quelques-uns de ces compagnons : Exupère, un sous-officier, Candide, sans doute un officier, Victor, un vétéran qui passait par là au moment du massacre.

Le martyr de saint Maurice est un exemple de la foi intrépide des soldat autour de leur chef, et du sens moral élevé dans le refus d’un ordre injuste au péril de sa vie.