• Pèlerinages régionaux
  • Mont Saint Michel

le Mont Saint Michel

Pèlerinage militaire régional

Messe à l’église Notre-Dame de Genêts (50) puis départ de la traversée depuis le Bec d’Andaine vers le Mont-Saint-Michel 

 

 

Tous les ans, peu après la rentrée scolaire, les militaires de la région Ouest, se retrouvent lors du traditionnel pèlerinage dans la baie du Mont St Michel.
Sur les pas du Christ...
... malgrè vents et marées !

pèlerinage au Mont Saint Michel
©Bruno Bourdeau

pèlerinage au Mont Saint Michel

Marine Nationale - C. Vaverlde

Un millier de personnes, militaires, familles de militaires ou civils vont traverser ensemble la baie du Mont St Michel, depuis la cote jusqu'à l'abbaye.

 

Tous ensemble, du général au simple deuxième classe, de 7 ans à 77 ans, hommes, femmes, enfants, étudiants en école militaire ou cadre à la retraite... Tous ensemble ils ont traversé la baie.

Pèlerinage au Mont Saint Michel 2000
Marine Nationale - C. Vaverlde

pèlerinage
© Bruno Bourdeau

"La Foi n'est pas perceptible ou mesurable. Il n'y a pas de compteur dédié à la Foi. Et pourtant au cours de la marche, l'esprit ou l'imagination se plait à regarder les uns et les autres. On ressent des impressions profondes qui laisse deviner que les niveaux de Foi sont mélangés. Il y a ceux qui ont une Foi discrète, voire secrète ; ceux qui ont une foi ostensible ceux qui sont là tout bonnement pour accompagner ceux qui ont une Foi perceptible, pour essayer d'en reetirer une parcelle ou une étincelle ; ceux qui ne se posent pas de questions et estiment que l'on peut, parfois, se suffire du bonheur des autres ; ceux qui s'interrogent en se disant simplement que si Dieu n'existe pas, pourquoi eux existent-ils ?"
R. Kuntzmann (EGMIL dec 2000)

pèlerinage au Mont Saint Michel

pèlerinage au Mont Saint Michel

© Bruno Bourdeau

Pour plus de renseignement, s'adresser à
l'aumônerie régionale Ouest

Renseignements et inscription 
dans les aumôneries ou auprés du régional

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Sainte Cécile de Rome - Vierge romaine (✝ 230)
    Nous savons peu de chose sur cette grande figure de l'hagiographie féminine. L'histoire nous assure qu'elle appartenait à une grande famille romaine: les "Cecilii", qu'elle était chrétienne, qu'elle aidait les premiers papes de ses deniers et que, lorsque son époux se convertit, ils donnèrent à l'Église un terrain devenu cimetière: les catacombes de Saint Calixte où elle eut le privilège d'être enterrée au milieu des papes. Au IXe siècle, ses reliques furent transférées dans une église romaine proche du Tibre: Sainte Cécile au Transtévère. Hors de là, ce ne sont qu'embellissements d'une poétique admiration. La Cécile légendaire, promue vierge et martyre, a suppléé la Cécile historique, dame romaine opulente et donatrice secourable qui "chantait dans son cœur la gloire de Dieu." Ce qui, en passant, est une belle référence pour tous ceux qui, chanteurs et chanteuses, veulent se mettre sous son patronage.Sainte Cécile est titulaire de l’église cathédrale et patronne principale du diocèse d'Albi. (Les saints de chez nous - diocèse d'Albi - Tarn)"Selon la tradition, elle fut fiancée à un jeune homme prénommé Valérien, qu’elle convertit au christianisme. Ayant refusé d’honorer les divinités romaines, ils souffrirent tous deux le martyre aux alentours de l’an 220; Tiburce, le beau-frère de Cécile, fut également martyrisé." Sainte Cécile dans les peintures de la voûte de la cathédrale.La dévotion du monde chrétien envers la sainte n’a pas cessé de se maintenir. Son nom figure au premier canon de la messe. Elle est devenue la patronne des musiciens. (Diocèse aux Armées françaises)Depuis l’antiquité, à Rome, un titre d’église au Transtévère porte son nom, sa tombe est vénérée au cimetière de Calliste sur la voie Appienne et son culte s’est répandu dans toute l’Église grâce au récit de sa Passion, montrant en elle un exemple parfait de femme chrétienne qui a embrassé la virginité et subi le martyre pour l’amour du Christ.