• Pèlerinages régionaux
  • Mont Saint Michel

le Mont Saint Michel

Pèlerinage militaire régional

Messe à l’église Notre-Dame de Genêts (50) puis départ de la traversée depuis le Bec d’Andaine vers le Mont-Saint-Michel 

 

 

Tous les ans, peu après la rentrée scolaire, les militaires de la région Ouest, se retrouvent lors du traditionnel pèlerinage dans la baie du Mont St Michel.
Sur les pas du Christ...
... malgrè vents et marées !

pèlerinage au Mont Saint Michel
©Bruno Bourdeau

pèlerinage au Mont Saint Michel

Marine Nationale - C. Vaverlde

Un millier de personnes, militaires, familles de militaires ou civils vont traverser ensemble la baie du Mont St Michel, depuis la cote jusqu'à l'abbaye.

 

Tous ensemble, du général au simple deuxième classe, de 7 ans à 77 ans, hommes, femmes, enfants, étudiants en école militaire ou cadre à la retraite... Tous ensemble ils ont traversé la baie.

Pèlerinage au Mont Saint Michel 2000
Marine Nationale - C. Vaverlde

pèlerinage
© Bruno Bourdeau

"La Foi n'est pas perceptible ou mesurable. Il n'y a pas de compteur dédié à la Foi. Et pourtant au cours de la marche, l'esprit ou l'imagination se plait à regarder les uns et les autres. On ressent des impressions profondes qui laisse deviner que les niveaux de Foi sont mélangés. Il y a ceux qui ont une Foi discrète, voire secrète ; ceux qui ont une foi ostensible ceux qui sont là tout bonnement pour accompagner ceux qui ont une Foi perceptible, pour essayer d'en reetirer une parcelle ou une étincelle ; ceux qui ne se posent pas de questions et estiment que l'on peut, parfois, se suffire du bonheur des autres ; ceux qui s'interrogent en se disant simplement que si Dieu n'existe pas, pourquoi eux existent-ils ?"
R. Kuntzmann (EGMIL dec 2000)

pèlerinage au Mont Saint Michel

pèlerinage au Mont Saint Michel

© Bruno Bourdeau

Pour plus de renseignement, s'adresser à
l'aumônerie régionale Ouest

Renseignements et inscription 
dans les aumôneries ou auprés du régional

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Sainte Claire de Montefalco - abbesse (✝ 1308)
    Abbesse de l'Ordre des Ermites de Saint Augustin. Élevée très chrétiennement, elle fut très tôt désireuse de se donner à Dieu totalement. Très tôt, elle rejoignit sa sœur dans son couvent et elle ne le quitta plus, marquant ses journées par la prière et de nombreuses austérités. Comme leur communauté était pauvre, elle allait mendier dans les rues, restant parfois des heures sous la pluie, à attendre un geste de charité de la part des passants. Choisie pour être leur supérieure, elle exerça cette charge avec beaucoup d'humilité et une grande attention à la vocation spécifique de chacune des sœurs. Elle connut bien des tentations, mais aussi des moments de rencontres mystiques avec le Seigneur.Illustration: fresque sur une colonne de l'église Sainte-Marie couronnée à Milan (photo: Giovanni Dall'Orto).À Montefalco en Ombrie, l’an 1308, sainte Claire de la Croix, vierge, moniale de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin, qui fut abbesse du monastère de la Sainte-Croix, brûlant d’amour pour la passion du Christ.
  • Saint Dimitrios le Jeune - martyr en Epire (✝ 1808)
    ou Démètre le jeune.Originaire de Samarine en Epire, il parcourait la région en soutenant les populations après l'insurrection manquée contre les Turcs et en prêchant l’Évangile, jusqu’au jour où il fut arrêté. Il connut la torture des roseaux enfilés sous les ongles, puis il fut pendu par les pieds au dessus d'un brasier où brûlaient des bois résineux et enfin, il fut emmuré en laissant seulement la tête sortir à l'air libre, sans boire ni manger, ni pouvoir faire un mouvement. Il mourut après dix jours de cet horrible supplice.