Don pour le projet de la direction diocésaine

img project direction diocesaine

75ème anniversaire du Débarquement

Conseil Régional de Basse Normandie National Archives USA

  • paix

paix

11 novembre 2016 - PRIERE POUR LA PAIX

PRIERE POUR LA PAIX 
Commémoration de la Grande Guerre
11 novembre 2016

poilu priere du 11 novembre 2016           La commémoration du centenaire de la Grande Guerre se poursuit. Elle a été très marquée cette année par les batailles de Verdun et de la Somme.  Les diocèses de ces territoires et l’Etat ont rendu hommage au sacrifice de ces soldats venus de toutes les régions de France et de nombreux pays.

           Pour la troisième année, comme cela a été prévu avec la Conférence des Évêques de France, une proposition de TEMPS DE PRIÈRE POUR LA PAIX est faite à tous les diocèses de France à l’occasion du 11 novembre, anniversaire de l’Armistice, et fête de St Martin, patron secondaire de la France.

Comme les années précédentes, le Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle (SNPLS) et le Diocèse aux Armées, vous proposent des documents, en particulier une prière universelle.  Quelle que soit la forme de la célébration religieuse, il est souhaité qu’une même prière universelle soit utilisée partout.

Il est suggéré à nouveau que ce temps de prière ait lieu non seulement dans chaque paroisse, mais dans chaque église. Au mois de mai dernier, le journal La Croix a présenté un état des lieux de cultes, églises, chapelles. Un grand nombre sont hélas peu utilisés.  Or même dans les petits villages la place de l’église est chère au cœur des habitants.    La célébration d’un temps de prière pour la paix, à l’occasion du 11 novembre,  est une occasion privilégiée pour que chrétiens et autorités civiles, même de petites communes, se rejoignent dans la mémoire de leurs aînés. En général cette célébration a  lieu  avant la manifestation au monument aux morts.  

Vous trouverez ici :

  1. La prière universelle
  2. Une proposition de célébration (en particulier pour les lieux où il n’y a pas de prêtre)
  3. Des textes de « Poilus » (les uns manifestant la miséricorde, d’autre leur souffrance au cours des combats de Verdun)

Le 11 novembre, prier pour la paix, n’est-ce pas aussi faire œuvre de miséricorde ?
                                                                                                         

Le 1er septembre 2016

+ Luc Ravel
         Evêque aux armées françaises

61ème Pèlerinage Militaire International « Cherche la paix et poursuis la... » (Psaume 34,15)

61ème Pèlerinage Militaire International
« Cherche la paix et poursuis la... » (Psaume 34,15)

A hauteur d'homme, chacun mesure l'extrême difficulté à maintenir équilibrée cette forme d'harmonie que l'on appelle « paix ». Négligée parfois, incertaine souvent, elle est pourtant affaire de tous et à faire par tous !
La thématique 2019 du 61ème Pèlerinage Militaire International, organisé comme tous les ans à Lourdes, nous invite à réfléchir sur cette notion, ô combien fondamentale, de la paix.
Ainsi, le Pèlerinage Militaire International n'est-il pas un formidable lieu où l'on peut se saisir d'une « paix » multiforme conjuguée en toutes les langues ?

• Cherche la paix...

Le militaire est un homme de valeurs. De solides bases humanistes sur lesquelles viennent reposer deux piliers de la condition militaire : une volonté d'engagement au service de l'autre et un profond sens du dévouement.
Cependant, c'est une évidence, le métier des armes entraîne de nombreuses interrogations pour celui qui l'exerce. A vrai dire, il bouscule, il questionne.
D'abord dans nos idéaux moraux. De multiples situations, notamment sur les théâtres d'opérations extérieures, nous soumettent à la difficulté du « cas de conscience ».
Ensuite, dans notre idéal de vie personnelle. Pour servir une cause collective, l'on doit, bien évidemment, faire des choix et des concessions privées. Ce n'est pas toujours simple.
Enfin, plus que tout autre personne, le militaire se tient sur le mince seuil de la porte qui sépare le Bien du Mal.
En tout état de cause, la passerelle entre l'amour de Dieu et la volonté des hommes, est résolument un lieu à l'épreuve du feu mais aussi de la Foi.
De fait, pour être un acteur de la paix, encore faut-il l'être avec soi-même.

•… Poursuis la.

Pour rayonner pleinement sur la communauté, la paix est, sans conteste, une quête individuelle et touche du doigt une autre forme de transcendance, la réconciliation. Cet acte personnel, à l'aura collectif, est un processus nécessaire permettant de retrouver le sens de ce que l'on est réellement et de ce que l'on fait consciemment.
C'est dans cette démarche que s'inscrit le pèlerin militaire lorsqu'il se rend à Lourdes. Il vient se retrouver, auprès de Dieu et de la Vierge Marie, pour une confrontation avec lui-même.
En acceptant la rencontre du sacré et du réel, en recevant la communion d'âme et d'esprit, devant la grotte, aux pieds de Marie, il réalise un acte de réconciliation personnelle. Cela lui permet de retrouver le point d'équilibre avec Dieu et d'accueillir pleinement les grâces de la miséricorde.
Celles-ci laisseront fructifier en lui la paix du cœur, celle procurée par le don de l'amour divin. A ce sujet, l'évangile selon Saint Jean (Jean 14:27) nous rapporte ces paroles du Christ : « Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde vous donne. »

Ce passage nous éclaire doublement. A la fois sur la simplicité du cadeau de la charité spirituelle mais aussi, paradoxalement, sur son insaisissabilité matérielle.
Les sociétés modernes, en détournant de l'humain par des artefacts matériels, censés nous procurer un bien-être, nous détachent peu à peu de la réalité de nos vies. La pensée et nos façon d'être se replient et s'individualisent. Pourtant, la parole nous enjoint de ne pas agir égoïstement et de partager allègrement cette paix.
Alors, au final, comment offrir cette paix qu'on ne peut ni voir, ni toucher ni sentir ?

• soldat, témoin de la paix.

C'est dans notre cœur, où réside Dieu, que s'exerce la puissance de l'amour donné. Cela rejailli de façon tangible, derrière des actions humaines et visibles de concorde. Lesquelles irradient d' une énergie incroyable, puisant tout simplement son origine en chacun de nous, on l'appelle la fraternité...
Savoir encore reconnaître l'autre comme un frère, à la fois, de cœur, d'âme et d'armes, c'est la grâce offerte par l'Esprit aux militaires et permet de transmettre la paix à la suite du Dieu Père et Fils « qui n'a pas honte de nous appeler frère » (He 2,11). Ils offrent, à ce titre, un témoignage de la parole Dieu et souligne la nécessité primordiale de veiller sur le feu de la paix qu'il nous a laissé et d'en porter fièrement les flambeaux à travers le monde pour raviver l'espérance dans le tragique.
Le pèlerinage militaire est d'abord l'occasion d'aller à sa propre rencontre. D'ouvrir son cœur à une introspection spirituelle et de panser des maux, quels qu'ils soient, en revenant à l'essentiel de nos vies et de notre engagement militaire : l'humain.
A l'heure où la paix mondiale n'a jamais été aussi fragile, il est peut-être temps de réfléchir sur le message central de fraternité que nous livre le Pèlerinage Militaire International.
Sommes-nous toujours emplis d'empathie, de compassion, d'écoute envers l'autre ? Sommes-nous quotidiennement des facilitateurs de paix ?
Pour les artisans de paix que nous sommes, voici un cheminement spirituel intéressant à mener durant ces trois journées du Pèlerinage Militaire Internationale, aux côtés de Dieu, de Marie et de l'ensemble de nos frères d'armes, à la recherche de ce qui paraît résolument insaisissable...

Les militaires à Lourdes : Donne-nous la paix ! un reportage de KTO TV

« Puisse notre pèlerinage de nations amies être signe de réconciliation pour notre temps, appelle Mgr Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, Administrateur Apostolique du Diocèse aux Armées Françaises. Alors le monde verra la grandeur de Dieu et pourra puiser la paix à la source véritable. » Une invitation au 59ème Pèlerinage Militaire International qui se tient du 19 au 21 mai 2017 à Lourdes et dont le thème est « Donna nobis pacem ! »..... lire la suite

Mgr de Romanet : Pacem in Terris et le P.M.I

vatican newsL’encyclique Pacem in Terris de saint Jean XXIII était au cœur du pèlerinage militaire international de Lourdes. Parmi les évêques présents, Mgr Antoine de Romanet, qui représentait la France.

Fin du pèlerinage militaire international à Lourdes. Environ 15 000 militaires d’une quarantaine de nations se sont rassemblés dans la cité mariale, comme chaque année depuis 60 ans. Le P.M.I, rendez-vous unique au monde, a en effet été institué en 1958, année du 100e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous.

Pendant ces quelques jours de pèlerinage, qui ont... LIRE LA SUITE