Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Camerone et bénédictions au 2e REP

Retour sur la fête de Camerone 2022 à Calvi et la bénédiction du nouveau campanile pour abriter une statue de saint Michel

Ce samedi 30 avril, s’est tenue au Camp Raffalli de Calvi la commémoration de la bataille de Camerone, en hommage aux soldats de la 3e compagnie du régiment étranger, morts au combat le 30 avril 1863 à Camerone au Mexique, sous le commandement du capitaine Danjou.

Pour la plus grande joie de tous, cette cérémonie a pu cette année se tenir dans son format habituel suite à l’allégement des contraintes sanitaires.

Le Colonel Christophe Tritscher, chef de corps, a d’abord inspecté les troupes, avant de les présenter à son tour au général de corps d’armée Hervé Gomart, major général de l’armée de Terre, qui a présidé cette prise d’armes. Le défilé du régiment et les démonstrations de sauts en parachute sont venus clôturer cette partie de la journée.

La prise d’armes a été précédée d’une veillée déconcentrée par compagnie le vendredi, et suivie d’une kermesse ouverte aux familles et amis du 2e Régiment Etranger Parachutiste.

Cette édition 2022 a pris un relief tout particulier avec l’inauguration et la bénédiction du nouveau campanile abritant une statue en pierre de saint Michel, ainsi que la messe célébrée dans la chapelle du camp par le P. Pierre Fresson, vicaire général du Diocèse aux armées. Elle fut l’occasion pour tous les participants de découvrir les travaux de rénovation de la chapelle rendus possibles par l’investissement sans faille du Régiment, la coordination du LCL Olivier Argenson, et l’appui décisif de généreux mécènes entraînés par l’autorité morale du général d’armée Benoît Puga, grand chancelier de la Légion d’honneur et ancien du 2e REP, présent ce jour-là.

La chapelle présente désormais un ensemble exceptionnel, avec des accès dallés en pierre, une toiture entièrement refaite, des murs repeints, les boiseries du chœur réalisées avec les vantaux des anciennes portes, une façade vitrée permettant l’ouverture sur l’extérieur en cas d’affluence, une climatisation réversible, et de nouveaux vitraux offerts par la fondation Maria et Jean Busnot. De part et d’autre de la chapelle, la sacristie et le bureau de l’aumônier équipé d’un bloc sanitaire viennent compléter le dispositif.

Le P. Emmanuel Roland Gosselin, aumônier du 2ème REP, qui quittera le service de l’aumônerie militaire dans quelques semaines, se réjouit ainsi de transmettre à son successeur, le P. François Favreau, un magnifique héritage, au cœur d’un régiment d’exception.