Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Saint Maurice, patron de l’Infanterie

Saint Maurice est le patron de l’infanterie. Il est fêté le 22 septembre.

Au IIIe siècle, sous l’Empire romain, saint Maurice commandait une unité de 6 600 hommes, que l’on appelait la Légion thébaine, originaire d’Egypte et qui sous les armes avait conservé sa foi chrétienne. Cette unité aguerrie, toujours victorieuse au combat a refusé de massacrer les habitants d’une petite ville du nord des Alpes, dont le seul crime était d’être chrétien.

Pour punir cet acte de rébellion, le César Maximien ordonna que cette légion subisse le châtiment de la décimation :  un soldat sur dix est exécuté sous les yeux de ses camarades. Mais cela ne suffit pas à faire changer d’avis ces soldats, et c’est finalement toute la légion qui est massacrée avec saint Maurice. « Mieux vaut pour nous mourir innocents que vivre coupables » auraient-ils dit avant de périr en martyr à Agaune.

Le témoignage de saint Eucher, évêque de Lyon en 449 et l’existence, dès la fin du IVème siècle, d’une église à Agaune où des foules viennent en pèlerinage, attestent de manière certaine ce massacre où périrent les martyrs Maurice et ses compagnons.

Pour cette unité tant de fois victorieuse sur le champ de bataille, cette désobéissance n’était pas un acte de trahison mais un acte héroïque de loyauté, car ces soldats sont restés fidèles à leur chef et à leur foi.

Saint Maurice est donc fêté tous les 22 septembre par l’arme de l’infanterie. Saint Maurice a été choisi comme saint patron des fantassins en France, mais également des infanteries suisse et américaine, car il incarne l’honneur et la dignité, la conviction et l’éthique, la détermination et le courage, la discipline et la loyauté. L’exemple de saint Maurice et de ses compagnons nous laisse un beau témoignage de fidélité et de cohésion des soldats autour de leur chef.

Général Ivan Martin, Père de l’Arme Infanterie, septembre 2021