Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Et par Saint Bernard, vive les Troupes de montagne !

Le 15 juin, nous fêtons Saint Bernard de Menthon, patron des troupes de montagne.
Et par Saint Bernard, vive les Troupes de montagne !

Saint Bernard de Menthon naquit au début du 11e siècle, vraisemblablement dans le Val d’Aoste. Devenu chanoine et archidiacre d’Aoste, il exerça un fécond ministère de prédicateur dans tout ce diocèse. Il fonda vers 1050 l’hospice du Mont-Joux (aujourd’hui du Grand Saint Bernard). On lui attribue aussi la fondation de l’hospice du Petit Saint-Bernard. Il mourut à Novare en 1081. Son culte se répandit en Italie du nord, en Valais et en Savoie. Pie XI l’a établi protecteur céleste des montagnards et des alpinistes. Depuis le 25 mars 1993 il veille sur les troupes de montagne de l’armée française.

Quelle signification donner à ce patronage aujourd’hui ?

En premier lieu il convient de rappeler que les Troupes de montagne en France sont constituées des unités de la 27e brigade d’infanterie de montagne et de toutes les autres capacités nécessaires au combat dans ce milieu spécifique. Ainsi le 511e RT (Régiment du Train), le 7e RMAT (Régiment du Matériel), le 7e CMA (Centre médical des Armées), le RMED (Régiment médical) et les GSBdD (Groupement de soutien des bases de défense) des bases de défense alpines appartiennent à cette famille. D’autres unités à spécificité montagne des forces spéciales, parachutistes ou du renseignement élargissent enfin les contours de cette grande famille.

Saint Bernard est le saint patron idéal pour ces troupes. Il a œuvré toute sa vie en montagne et a développé une œuvre pérenne pour lutter contre les brigands qui infestaient les cols et secourir les voyageurs de toutes origines en leur accordant protection, gite et couvert. La fameuse solidarité montagnarde appelée aussi « esprit de cordée » trouve en cet homme à l’âme grande, au physique robuste et à l’énergie inépuisable un parfait modèle à suivre qui fédère toute la famille des soldats montagnards.

Les Troupes de montagne qui affrontent au quotidien un milieu particulièrement dangereux savent se tourner vers ce saint patron pour les protéger face à l’adversité et parfois l’implorer pour qu’il accueille dans son refuge céleste ceux trop tôt partis.

Général Hervé de Courrèges, Père des Troupes de montagne, juin 2021