Don pour le projet de la direction diocésaine

img project direction diocesaine

Le 61ème Pèlerinage Militaire International en images

AntoineLanglois 7204 v1

  • eveque
  • Mgr Antoine de Romanet sur RCF le mardi 14 mai 2019

Saint du Jour

Nominis

22 mai 2019

Tous les saints du jour
  • Saint Émile - Martyr à Carthage (✝ v. 250)
    Saint Caste et saint Émile qui après avoir faibli devant la torture ont repris courage pour affirmer leur foi devant les juges et furent brûlés.Illustration: Émile de Carthage, peinture de Joseph Matar, pour l'église Saint Emile à Kab Elias au Liban.En Afrique, vers 250, les saints martyrs Caste et Émile, qui achevèrent leur martyre par le feu. Comme l'écrit saint Cyprien, ces deux chrétiens vaincus dans un premier combat, le Seigneur les fit triompher dans un second, afin qu'après avoir cédé aux flammes, ils deviennent ensuite plus forts que les flammes.
  • Sainte Rita (Marguerite) da Cascia - Veuve, moniale (✝ 1456)
    Le culte de sainte Rita est mieux attesté que sa vie. On peut cependant en reconstituer les grandes lignes. Née dans un petit village italien, elle fut l'enfant inespérée de la vieillesse. Toute jeune, elle veut se consacrer à Dieu contrairement au projet de ses parents. Elle se laisse marier à Fernandino, un homme violent dont elle a deux fils. Elle est une épouse et une mère sans reproche. Mais les querelles de clans sont féroces dans l'Italie du XVe siècle; Fernandino est assassiné après 18 ans de vie conjugale pendant lesquelles la douceur de Rita a peu à peu converti à la paix et à la charité le mari brutal. C'est un déchirement pour Rita, mais plus encore lorsqu'elle voit que ses deux fils, pour venger leur père, sont prêts à assassiner à leur tour. Rita supplie Dieu de les rappeler à lui plutôt que de les laisser devenir assassins. Dieu exauça sa prière. Demeurée seule, Rita s'emploie à réconcilier les clans ennemis, pardonnant aux assassins, avant d'entrer chez les Augustines de Cascia. Elle y vivra une vie mystique intense et recevra les stigmates de la Passion du Christ. A sa mort, les miracles se multiplient sur son tombeau, faisant naître un culte populaire qui se répand rapidement. Sainte Rita a reçu le titre de "sainte des causes désespérées."- Vidéo de la webTV de la CEF Illustration: statue de Sainte Rita, procession au sanctuaire de Cascia en Italie Mémoire de sainte Rita, religieuse. Mariée à un homme violent, elle supporta avec patience ses rudesses et, à force de douceur et de persuasion, le ramena à Dieu. Privée de son mari et de ses deux fils, elle entra à Cascia en Ombrie, dans un monastère de l'Ordre de Saint-Augustin, offrant à tous un exemple de sublime patience et de douceur. Elle s'endormit dans le Seigneur en 1457.

Les lectures du jour

Messe

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2019
  • Première lecture : « On décida qu’ils monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens pour discuter de cette question » (Ac 15, 1-6)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là,
    des gens, venus de Judée à Antioche,
    enseignaient les frères en disant :
    « Si vous n’acceptez pas la circoncision
    selon la coutume qui vient de Moïse,
    vous ne pouvez pas être sauvés. »
    Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion
    engagée par Paul et Barnabé contre ces gens-là.
    Alors on décida que Paul et Barnabé,
    avec quelques autres frères,
    monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens
    pour discuter de cette question.
    L’Église d’Antioche facilita leur voyage.
    Ils traversèrent la Phénicie et la Samarie
    en racontant la conversion des nations,
    ce qui remplissait de joie tous les frères.
    À leur arrivée à Jérusalem,
    ils furent accueillis par l’Église, les Apôtres et les Anciens,
    et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.
    Alors quelques membres du groupe des pharisiens
    qui étaient devenus croyants
    intervinrent pour dire qu’il fallait circoncire les païens
    et leur ordonner d’observer la loi de Moïse.
    Les Apôtres et les Anciens se réunirent
    pour examiner cette affaire.

    – Parole du Seigneur.

  • Psaume (121 (122), 1-2, 3-4ab, 4cd-5)

    Refrain psalmique : (cf. 121, 1)

    Dans la joie, nous irons
    à la maison du Seigneur.
    ou : Alléluia !

    Quelle joie quand on m’a dit :
    « Nous irons à la maison du Seigneur ! »
    Maintenant notre marche prend fin
    devant tes portes, Jérusalem !

    Jérusalem, te voici dans tes murs :
    ville où tout ensemble ne fait qu’un !
    C’est là que montent les tribus,
    les tribus du Seigneur.

    C’est là qu’Israël doit rendre grâce
    au nom du Seigneur.
    C’est là le siège du droit,
    le siège de la maison de David.

  • Évangile : « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit » (Jn 15, 1-8)

    Acclamation : (Jn 15, 4a.5b)

    Alléluia. Alléluia.
    Demeurez en moi, comme moi en vous,
    dit le Seigneur ;
    celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
    « Moi, je suis la vraie vigne,
    et mon Père est le vigneron.
    Tout sarment qui est en moi,
    mais qui ne porte pas de fruit,
    mon Père l’enlève ;
    tout sarment qui porte du fruit,
    il le purifie en le taillant,
    pour qu’il en porte davantage.
    Mais vous, déjà vous voici purifiés
    grâce à la parole que je vous ai dite.
    Demeurez en moi, comme moi en vous.
    De même que le sarment
    ne peut pas porter de fruit par lui-même
    s’il ne demeure pas sur la vigne,
    de même vous non plus,
    si vous ne demeurez pas en moi.

    Moi, je suis la vigne,
    et vous, les sarments.
    Celui qui demeure en moi
    et en qui je demeure,
    celui-là porte beaucoup de fruit,
    car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
    Si quelqu’un ne demeure pas en moi,
    il est, comme le sarment, jeté dehors,
    et il se dessèche.
    Les sarments secs, on les ramasse,
    on les jette au feu, et ils brûlent.
    Si vous demeurez en moi,
    et que mes paroles demeurent en vous,
    demandez tout ce que vous voulez,
    et cela se réalisera pour vous.
    Ce qui fait la gloire de mon Père,
    c’est que vous portiez beaucoup de fruit
    et que vous soyez pour moi des disciples. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.