Message de Pâques 2019 de Mgr de Romanet

Pâques : Message de Mgr de Romanet aux aumôniers militaires

  • PMI

Pays participant au 55ème Pèlerinage Militaire Internationnal

 

DELEGATION ou Représentant d'Ambassade * DRAPEAU effectif 
Allemagne allemagne 729
Argentine * argentine 3
Autriche autriche 320
Belgique belgique 135
Bénin benin 3
Bosnie-Herzegovine bosnie 46
Brésil bresil 4
Burkina-Faso burkina-faso
Canada canada 22
Cameroun cameroun 5
Chili * chili 10
Congo-Brazzaville congo 97
Corée du Sud coree du sud  
Côte d'Ivoire cote d ivoire 72 
Croatie croatie 598
Espagne espagne 226
Etats-Unis etats_unis 465
France france 3794
Grande Bretagne royaume_uni  277
Hongrie hongrie 95
Irlande irlande 300
Italie italie  2550
Lettonie  lettonie  
Lituanie lituanie 42
Luxembourg luxembourg 64
Madagascar madagascar 41
Nigéria * nigeria 2
Monaco monaco  3
Pays-Bas pays_bas 243
Pérou * perou 8
Pologne pologne 208
Portugal portugal 155
République Démocratique du Congo (RDC) * rdc 2
République Tchèque republique_tcheque 87
Saint-Siège vatican  30
Slovaquie slovaquie 136
Slovénie slovenie 28
Suisse suisse 120
Togo * togo  
Ukraine ukraine 131
Norvège  norvege  29
Philipines  philippines 1
Total Inscriptions    11 082

 

  FRANCE
aumônerie régionale effectifs
Lyon 705
Metz 535
Rennes 699
IDF 623
Bordeaux 392
A Lourdes + HNDA 705
total 3 659

 

CAMP MILITAIRE
PAYS EFFECTIF
   
Etrangers 545 
France 501 
   

Filles logées
à la Cité St Pierre

119 

 TOTAL GENERAL

 1 165

Imprimer E-mail

Message du Saint-Père à l'occasion du 55° PMI

Informé du déroulement à Lourdes du 55ème Pèlerinage Militaire International, du 24 au 26 mai 2013, le Saint-Père a chargé le Cardinal Secrétaire d’Etat d’adresser en son nom aux participants le message suivant, sollicité par le Préfet de la Congrégation pour les Évêques :

« Sa Sainteté le Pape François exprime son union dans la prière aux pèlerins rassemblés à Lourdes à l’occasion du 55ème pèlerinage militaire international. Il souhaite que chacun puisse se mettre à l’école de la Vierge Marie, pour découvrir ou approfondir sa foi en Dieu qui est Père, Fils et Esprit.

En cette Année de la foi, chers pèlerins militaires, venus de plusieurs continents, vous voici rassemblés près de la grotte de Massabielle, où vous êtes venus pour vous mettre sous la protection de Notre-Dame et demander au Seigneur le don de la paix pour notre monde mais aussi de vous guider dans votre vie personnelle et professionnelle. Pendant ce pèlerinage militaire regardez le Christ qui est « à l’origine et au terme de notre foi » (He 12,2). A Lourdes, la porte de la foi vous est grande ouverte. Regardez et contemplez la Vierge Marie, elle vous invite à vous mettre à son école. Elle est venue ici pour aider Bernadette à vivre une relation d’amitié profonde avec le Christ. Comme Bernadette, ayez pleine confiance en l’amour de Dieu. Il n’abandonne jamais ses enfants. Avec Bernadette, sous le regard de la Vierge Marie, apprenez la foi de l’Eglise, elle vous aidera à tenir dans votre métier passionnant et difficile. N’ayez pas peur de professer votre foi, vous qui êtes si souvent confrontés au mal qui est au cœur de l’homme, à la violence et à la haine ! N’hésitez pas à réciter, seul, en groupe ou en famille, la Profession de Foi de l’Eglise ! Prenez du temps pour nourrir votre foi, en méditant la Parole de Dieu, en vivant des sacrements et de l’enseignement de l’Eglise ; vous découvrirez ainsi la richesse de la foi qui nous unit les uns aux autres. Portez avec courage cette Bonne Nouvelle à tous ceux que vous rencontrerez. En confiant à la protection de Notre- Dame de Lourdes et à l’intercession de sainte Bernadette tous les participants au pèlerinage, leurs familles, les blessés et les malades et les hospitaliers de Notre-Dame des Armées, ainsi que les nouveaux baptisés et confirmés de ces jours-ci, sans oublier les familles endeuillées par les conflits, le Saint-Père accorde à tous une affectueuse bénédiction. »

Cardinal Tarcisio Bertone
Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté

Imprimer E-mail

le 55ème Pèlerinage Militaire International

livret-pelerin-55-pmi

Le PMI s'est déroulé du vendredi 24 au dimanche 26 mai 2013 sur le thème :  Lourdes : une porte pour la Foi

 56° PMI : 16, 17 et 18 mai 2014


Effectif des Pays participant au 55 PMI - number of delegations  
Message du Saint-Père à l'occasion du 55° PMI 
Homélie pour la messe d’accueil France - Vendredi 24 mai 2013

Rencontre avec les catéchumènes et les confirmands 
Homélie pour la messe de l’initiation chrétienne - Samedi 25 mai 2013

nouveauHomélie pour la messe internationale du 55ème PMI

video-ouverture-inter-55-pmi   video-sapeurs-pompiers 

video-kto-pmi-2013     bapteme-confirmation-2013

irlande-video-messe   legion-video-irlande   pmi-celebration-video  festival-musique-video-55

Imprimer E-mail

Communiqué de presse du 55ème PMI

Dossier de Presse 55ème
Pèlerinage Militaire International (P.M.I.)

sur le thème : 

« Lourdes, une porte pour la Foi »

 

 

Les 24, 25 et 26 mai 2013, plus de 12 000 militaires, personnels civils de la Défense et leurs familles participeront au 55ème Pèlerinage Militaire International (55ème PMI) dans les Sanctuaires de la ville de Lourdes, cité mariale du département des Hautes-Pyrénées, région Midi-Pyrénées. Ils participeront aux nombreuses activités nationales et internationales préparées et orchestrées durant l'année précédente par les 16 pays organisateurs sous la présidence de Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises.

 

35 pays sont représentés cette année. Certains par une nombreuse délégation (France, Italie, Allemagne, Croatie) d'autres par la présence des attachés de Défense (Pérou, Argentine, Philippines, Chili, Nigéria, Brésil).

 

L'Hospitalité Notre-Dame des Armées (HNDA) prend en charge les blessés et malades des armées qui désirent participer au PMI. Des blessés militaires témoigneront des difficultés traversées et de leur reconstruction.

 

1500 jeunes militaires, français et étrangers, sont logés dans un camp militaire dressé à cette occasion sur les hauteurs de Lourdes par le 35° RAP de Tarbes. Il est le lieu d'une réelle fraternité internationale soutenue par des rendez-vous spirituels.

 

Trois journées intenses de spiritualité, de fête et de réflexion au pied de la grotte de Massabielle, où la Vierge Marie apparut 18 fois à Bernadette Soubirous en 1858.

 

Depuis 1958, date du 1er PMI, les militaires sont fidèles à ce grand rendez-vous pour la Paix auquel peuvent se joindre des pèlerins civils.

 

Contacts Presse
Edith-Noëlle Carbonneaux
Diocèse aux armées - service communication
20bis rue Notre-Dame des Champs - 75006 Paris
Tel. 06 83 31 70 47 - 01 53 63 06 18

Une conférence de presse aura lieu
le vendredi 24 mai 2013 à 12 heures
à l'hémicycle Sainte Bernardette à Lourdes.

Les journalistes et photographes peuvent faire la demande d'accréditation dès maintenant aurprès du service communication.

L'acueil des journalistes sera assurée pendant toute la durée du PMI à Lourdes, au Musée Sainte Bernadette, salle Mgr Théas (Rez-de-chausée) Tel : 06 83 31 70 47

Retrouvez toutes les informations du PMI en continu sur le site :
www.dioceseauxarmees.catholique.fr

 

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

23 avril 2019

Tous les saints du jour
  • Saint Georges - martyr (✝ 303)
    Au IVe siècle, tous les sujets de l'empereur Dioclétien sont instamment invités à offrir des sacrifices aux dieux de l'empire. Cet ordre est tout spécialement appliqué aux militaires, car il est le signe de leur fidélité aux ordres impériaux. A Lydda, en Palestine, un officier, originaire de Cappadoce, refuse. Il est exécuté pour refus d'obéissance. La popularité de son culte sera telle que la piété populaire ne pourra se contenter des maigres données de l'histoire. On le fait couper en morceaux, jeter dans un puits, avaler du plomb fondu, brûler dans un taureau de bronze chauffé à blanc, donner en nourriture à des oiseaux de proie. Chaque fois, saint Georges ressuscite et en profite pour multiplier les miracles. A ces fioritures morbides, s'ajoute au XIe siècle, la légende de la lutte victorieuse de saint Georges contre un dragon malveillant qui symbolise le démon. Ce dont on est sûr, c'est qu'au IVe siècle, l'empereur Constantin lui fait édifier une église à Constantinople. Cent ans après, on en compte une quarantaine en Égypte. On les voit s'élever en Gaule, à Ravenne, en Germanie. En France, 81 localités se sont placées sous sa protection et portent son nom. On ne compte pas avec précision le millier d'églises dont il est le titulaire. Il est le patron céleste de l'Angleterre et de l'Éthiopie. Il figure sur les armoiries de la Russie (écusson de la Moscovie).On a voulu nier son existence. L'absence de précisions ne font pas disparaître la mémoire de ce martyr de Palestine. Les circonstances exceptionnelles de sa mort l'on fait appeler par les chrétiens d'orient "le grand martyr". Son culte s'est très rapidement développé. Il est devenu le saint protecteur de nombreux pays, de l'Angleterre, notamment , et de la Géorgie qui porte son nom.Les croisades contribuèrent à donner au culte de saint Georges un grand éclat, notamment parmi les chevaliers français et anglais. Il était légitime que les cavaliers le choisissent comme saint protecteur. (diocèse aux armées françaises)"La vie et la passion du Saint et glorieux Grand-Martyr Georges le Tropeophore et ses compagnons: Anatole, Protoleon, Athanase et Glykerios"Mémoire de saint Georges, martyr, dont toutes les Églises, de l'Orient à l'Occident, célèbrent depuis l'antiquité le glorieux combat à Diospolis ou Lydda en Palestine.

Les lectures du jour

Messe

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2019
  • Première lecture : « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ » (Ac 2, 36-41)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    Le jour de la Pentecôte, Pierre disait à la foule :
    « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude :
    Dieu l’a fait Seigneur et Christ,
    ce Jésus que vous aviez crucifié. »
    Les auditeurs furent touchés au cœur ;
    ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres :
    « Frères, que devons-nous faire ? »
    Pierre leur répondit :
    « Convertissez-vous,
    et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ
    pour le pardon de ses péchés ;
    vous recevrez alors le don du Saint-Esprit.
    Car la promesse est pour vous,
    pour vos enfants
    et pour tous ceux qui sont loin,
    aussi nombreux que le Seigneur notre Dieu les appellera. »
    Par bien d’autres paroles encore,
    Pierre les adjurait et les exhortait en disant :
    « Détournez-vous de cette génération tortueuse,
    et vous serez sauvés. »

    Alors, ceux qui avaient accueilli la parole de Pierre
    furent baptisés.
    Ce jour-là, environ trois mille personnes
    se joignirent à eux.

    – Parole du Seigneur.

  • Psaume (32 (33), 4-5, 18-19, 20.22)

    Refrain psalmique : (cf. 32, 5b)

    Toute la terre, Seigneur,
    est remplie de ton amour.
    ou : Alléluia !

    Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
    il est fidèle en tout ce qu’il fait.
    Il aime le bon droit et la justice ;
    la terre est remplie de son amour.

    Dieu veille sur ceux qui le craignent,
    qui mettent leur espoir en son amour,
    pour les délivrer de la mort,
    les garder en vie aux jours de famine.

    Nous attendons notre vie du Seigneur :
    il est pour nous un appui, un bouclier.
    Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
    comme notre espoir est en toi !

  • Évangile : « “J’ai vu le Seigneur !”, et elle raconta ce qu’il lui avait dit » (Jn 20, 11-18)

    Acclamation : (Ps 117, 24)

    Alléluia. Alléluia.
    Voici le jour que fit le Seigneur,
    qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Marie Madeleine se tenait près du tombeau,
    au-dehors, tout en pleurs.
    Et en pleurant,
    elle se pencha vers le tombeau.
    Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc,
    assis l’un à la tête et l’autre aux pieds,
    à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.
    Ils lui demandent :
    « Femme, pourquoi pleures-tu ? »
    Elle leur répond :
    « On a enlevé mon Seigneur,
    et je ne sais pas où on l’a déposé. »
    Ayant dit cela, elle se retourna ;
    elle aperçoit Jésus qui se tenait là,
    mais elle ne savait pas que c’était Jésus.
    Jésus lui dit :
    « Femme, pourquoi pleures-tu ?
    Qui cherches-tu ? »
    Le prenant pour le jardinier, elle lui répond :
    « Si c’est toi qui l’as emporté,
    dis-moi où tu l’as déposé,
    et moi, j’irai le prendre. »
    Jésus lui dit alors :
    « Marie ! »
    S’étant retournée, elle lui dit en hébreu :
    « Rabbouni ! »,
    c’est-à-dire : Maître.
    Jésus reprend :
    « Ne me retiens pas,
    car je ne suis pas encore monté vers le Père.
    Va trouver mes frères pour leur dire
    que je monte vers mon Père et votre Père,
    vers mon Dieu et votre Dieu. »
    Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples :
    « J’ai vu le Seigneur ! »,
    et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

    – Acclamons la Parole de Dieu.