Don pour le projet de la direction diocésaine

img project direction diocesaine

75ème anniversaire du Débarquement

Conseil Régional de Basse Normandie National Archives USA

  • Témoignages
  • Volontaires pour partir au front, malgré leur âge

Volontaires pour partir au front, malgré leur âge

insigne-171riComme bien d’autres prêtres et religieux, Adelherme GESLIN, capucin, n’avait plus l’âge de partir au Front mais il s’est porté volontaire comme aumônier brancardier au 117e R.I. du Mans.


Nous remercions M. Alfred CHAUVEAU de nous avoir transmis ce témoignage.

 

Adelherme-Jean GESLIN est né dans la Mayenne le 27 mars 1871. Il devient prêtre capucin de la Province de Paris. A la déclaration de la guerre il n’a plus l’âge d’aller au front mais à sa demande il s’engage comme aumônier brancardier au 117è régiment d’infanterie du Mans le 8 septembre 1914.

Comme les autres aumôniers brancardiers durant ces quatre années de guerre il ramasse les morts et les blessés sur tous les champs de bataille. Avec son régiment il participe aux actions de Champagne, Verdun, Massiges, Thiaumont.

Blessé le 5 mars 1918, lors d’un bombardement il était allé dans un poste de secours en première ligne. Il décède le lendemain 6 mars 1918.

Plusieurs citations :
1è.   Ordre 117è R.I. 1916 : « s’est engagé volontairement pour la durée de la guerre. A refusé d’être versé dans la territoriale et, malgré son âge, a toujours fait preuve d’un courage qui lui a valu l’admiration de tous, notamment dans la période du 11 au 30 juillet 1916, où il a assuré le transport des blessés dans des conditions très difficiles »

2è. Ordre de Division, n°75, 6 novembre 1917   voir ci-dessous

3è. Médaille Militaire le 5 mars 1918 : « soldat brancardier d’un dévouement au-dessus de tout éloge, qui a fait preuve, en toutes circonstances, du plus grand courage et du plus bel esprit de sacrifice. A été mortellement blessé dans l’accomplissement de son devoir. Une citation »

GG-Adelerme-GESLIN-citation

Imprimer E-mail