• Témoignages
  • le Père ROCHEREAU, eudiste, et le Séminaire Notre Dame de la Merci

le Père ROCHEREAU, eudiste, et le Séminaire Notre Dame de la Merci

R.P. ROCHEREAU sem barbeles1418Au cours de la première guerre mondiale, parmi les français prisonniers en Allemagne se trouvaient des séminaristes. Ceux-ci étaient répartis dans différents stalags allemands.

A l’initiative du Père ROCHEREAU, eudiste,  qui avant la guerre avait été supérieur d’un séminaire en Colombie, puis se porta volontaire pour le conflit, un séminaire pour les futurs prêtres internés fut créé.

seminaire ND de la Merci 1418Dans son ouvrage  « Le séminaire N.D. de la Merci »  (publié en 1919) , le P. Rochereau raconte les obstacles qu’il rencontra pour obtenir les autorisations indispensables, rassembler les séminaristes prisonniers éparpillés sur le territoire allemand, et trouver les professeurs nécessaires parmi les prisonniers.  Le projet aboutit. Le Séminaire fut fondé, puis fermé plus tard par les autorités allemandes.  Le Père Rochereau put ensuite renouveler ce projet.

La lettre du T.R.P.V. Général des Eudistes adressée à l’auteur  et publiée dans le livre nous montre la personnalité du P. Rochereau.   Cliquer ici

Imprimer E-mail