• Services
  • EGMIL - revue diocésaine

EGMIL

EGMIL JUIN 2016 Consultez en ligne la revue mensuelle du Diocèse aux Armées

EGMIL
Eglise dans le Monde Militaire

Si vous souhaitez recevoir EGMIL en version courrier à votre domicile, il vous suffit de nous renvoyer le formulaire complété que vous obtenez en cliquant ici

Mars 2017
Février 2017

Janvier 2017
 ou PDF


Décembre 2016

Novembre 2016

Octobre 2016

Septembre 2016
Juillet-Août 2016
Juin 2016
Mai 2016
Avril 2016
Mars 2016
Février 2016
Janvier 2016

Décembre 2015
Novembre 2015
Octobre 2015

Septembre 2015

Juillet Août 2015

Juin 2015

Mai 2015
Avril 2015
Mars 2015

Février 2015
Janvier 2015

EGMIL Décembre 2014
EGMIL Novembre 2014

EGMIL Octobre 2014

EGMIL Septembre 2014

EGMIL Juillet Août 2014
EGMIL Juin 2014
EGMIL Mai 2014
EGMIL Avril 2014
EGMIL Mars 2014
EGMIL Février 2014
EGMIL Janvier 2014

 

EGMIL Novembre Décembre 2013
EGMIL Octobre 2013

EGMIL Septembre 2013

EGMIL Juillet - Aout 2013
 
EGMIL Juin 2013

EGMIL Mai 2013
EGMIL Avril 2013

EGMIL Mars 2013
EGMIL Février 2013
EGMIL Janvier 2013

 

EGMIL Décembre 2012
EGMIL Novembre 2012

EGMIL Octobre 2012
EGMIL Septembre 2012
EGMIL Juillet - Aout 2012
EGMIL Juin 2012
EGMIL Mai 2012
EGMIL Avril 2012

EGMIL Mars 2012
EGMIL Février 2012
EGMIL Janvier 2012 

EGMIL décembre 2011
EGMIL novembre 2011
EGMIL octobre 2011 
EGMIL septembre 2011
EGMIL juillet-Août 2011 (numéro spécial 53ème PMI)
EGMIL juin 2011
EGMIL mai 2011
EGMIL avril 2011
EGMIL mars 2011
EGMIL février 2011
EGMIL janvier 2011

EGMIL octobre 2010
EGMIL novembre 2010
EGMIL décembre 2010

ImprimerE-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Saint Marc - Un des quatre évangélistes (1er s.)
    Second dans l'ordre des évangiles synoptiques, serait-il l'inventeur du genre évangélique ? C'est possible puisque son livre, en mauvais grec, semé de sémitismes, fut composé très tôt à Rome, selon les données orales de Saint Pierre. Sans doute au plus tard en 70. L'auteur en serait le jeune Jean, surnommé Marc, fils de Marie chez qui la première communauté chrétienne de Jérusalem se réunissait pour prier (Actes 12. 12). Il accompagne Paul et Barnabé dans leur mission à Chypre. Peu après, il refuse de suivre Paul, en partance pour l'Asie Mineure. Il préfère rentrer à Jérusalem. Saint Paul lui en voudra, un moment, de ce lâchage : il préféra se séparer de Barnabé plutôt que de reprendre Marc (Acte 15. 39) Mais Marc se racheta et deviendra le visiteur du vieux prisonnier à Rome. Dans le même temps, saint Pierre le traite comme un fils (1ère lettre de Pierre 5. 13). Certains considèrent que saint Marc aurait été l'évangélisateur de l'Egypte. Ce n'est pas invraisemblable. D'autres affirment que son corps serait désormais à Venise. Après tout, pourquoi pas ? En tous cas, il fut un fidèle secrétaire pour saint Pierre dont il rédigea les "Mémoires", qui sont l'évangile selon saint Marc, à l'intention des Romains.De Jérusalem, il suivit d’abord saint Paul dans ses voyages missionnaires, puis s’attacha aux pas de saint Pierre, qui l’appelait son fils et dont, selon la tradition, il recueillit dans son Évangile la catéchèse aux Romains. Il aurait enfin fondé l’Église d’Alexandrie.