Messes
Fêtes d'armes
Soutenir
25
juillet

Saint Christophe

Saint patron des unités du Train

Saint Christophe a été martyr en Lycie, au IIIème siècle. Son souvenir est mêlé à des éléments légendaires : les récits grecs en font un guerrier de la tribu des cynocéphales, c’est pourquoi il est représenté avec une tête de chien, marquant sa fidélité malgré parfois bien des épreuves.

Dans les récits latins, il est montré comme un géant qui se fit passeur au bord d’un fleuve et eût ainsi l’heur de faire traverser un enfant, qui n’était autre que le Christ lui-même, qui se manifestait à lui; d’où le nom de notre saint: Christophe, ce qui, en grec, signifie porte-Christ.

Christophe fut honoré dès le Vème siècle au moins. Il devint le protecteur des voyageurs affrontés aux périls des routes.

L’arme du Train l’a adopté comme saint patron pour pouvoir, de manière sereine, sous sa protection, accomplir pleinement les missions logistiques les plus éprouvantes.

Le Train célèbre aussi son fondateur, l’empereur Napoléon, qui créa par décret l’arme du Train, le 26 mars 1807, à Ostérode (Prusse). La date de la saint Christophe étant peu propice aux rassemblements, sa mémoire est généralement célébrée conjointement dans les unités à l’occasion du 26 mars.