Messes
Fêtes d'armes
Soutenir
04
décembre

Sainte Barbe

Sainte patronne des artilleurs, du génie et des sapeurs-pompiers

La vie de sainte Barbe, martyre à Nicomédie au IIIème siècle, est mal connue. Elle serait la fille d’un riche païen Dioscore. Ce dernier l’enferma dans une tour pour la protéger (d’où les représentations de sainte Barbe tenant une tour), puis voulu l’obliger à un mariage avec un païen. Barbe n’y consentit pas, en raison de ses convictions chrétiennes. Furieux, son père va la persécuter et, finalement, la faire décapiter. Mais alors, justice immanente venue du ciel, la foudre le pulvérisa.

Le culte de la sainte est ancien. Son intercession protégeait de la mort subite. Elle était aussi invoquée contre la foudre et, très tôt, elle fut prise comme patronne par les arquebusiers (c’est le cas, façon attestée, à Florence, dès 1529), puis par les canonniers, et par tous ceux qui « jouent » avec le feu et les explosifs.

Les artilleurs contemporains, de même que les artificiers, les sapeurs et les pompiers du Génie, se sont inscrits dans cette tradition. Il est à noter que le Génie célèbre aussi son grand fondateur, Vauban.