drapeaux pmi 59 lourdes lacaze

Les Services du PMI

PENDANT LE P.M.I., VOUS POUVEZ RENCONTRER : 

L'ÉQUIPE TECHNIQUE

Composée d'une trentaine de sous-officiers bénévoles, l'équipe technique se dépense jour et nuit pendant le pèlerinage pour assurer le soutien technique des cérémonies afin de mettre en valeur le message pastoral. Elle crée et met en place les éclairages, la sonorisation, les décorations.. Toujours au service de la liturgie préparée par les responsables des cérémonies. Des projecteurs lumières en supplément de ceux existant à la basilique Saint Pie X, des ensembles de sonorisation et de vidéo en collaboration avec les Sanctuaires, les entreprises de location et l'ECPAD, des dizaines de banderoles, autant de drapeaux que de pays présents, les sièges pour les musiques, les moyens de sécurité pour les installations… sont déployés sur plusieurs sites à la fois. L'installation et le démontage de ces moyens se font surtout la nuit. Des hommes et des femmes, qui s'activent pendant que les pèlerins se rassemblent pour prier mais qui vivent cependant pleinement le pèlerinage en se réservant chaque jour, en équipe, des moments de prière. 

Responsable : CNE Gilles LETOUMELIN 

 

Le Service d'Encadrement du PMI (SE-PMI)

Commandé par un officier de gendarmerie, il est composé de 250 militaires issus de 6 pays : France, Allemagne, Autriche, Croatie, Espagne et Italie.
Le « service d'encadrement du PMI » (SE-PMI) existe, en sa configuration actuelle, depuis 2006.

Le SE-PMI a pour mission mission de sécuriser les cérémonies internationales du pèlerinage militaire de Lourdes qui rassemble entre 13000 à 15000 pèlerins militaires, mais également il assure la gestion des milliers de pèlerins extérieurs au PMI qui assistent aux diverses cérémonies.
Les militaires du SE-PMI sont chargés de contrôler strictement les accès des cérémonies, de canaliser les pèlerins, de favoriser leur placement dans les zones qui leur sont dévolues, de permettre le passage aisé des divers acteurs des cérémonies, d'organiser l'arrivée en ordre des drapeaux et leurs gardes ainsi que des musiques nationales, de permettre l'accès des secours ou l'évacuation des malades, de détecter tout perturbateur potentiel et d'empêcher tout débordement ou atteinte à l'intégrité physique des pèlerins. Ils concentre également leurs efforts sur une gestion permanente et sécurisée des diverses autorités civiles, religieuses et militaires présentes aux cérémonies dont la plupart des chefs d'état-major des pays présents. En cette période de Vigipirate Rouge et d'état d'urgence, son action est d'autant plus primordiale que ces missions sont assurées avec toute la rigueur et l'efficacité militaire nécessaires mais également avec diplomatie et sourire, avec le souci constant d'aider et d'être au service des pèlerins.

Parmi des 250 militaires se trouvent des personnels d'active des armées Terre, Air et Mer, mais aussi de la gendarmerie ou leurs homologues carabiniers, policiers militaires croates ou gardes civiles espagnols, ainsi que, chaque année, une compagnie d'élèves gendarmes-adjoints de l'école de Tulle (Lire l'article ). Le SE-PMI est directement rattaché à la DIRPMI.
Pour faciliter la cohésion et l'accomplissement des missions, ils sont tous logés dans le même hôtel. La présence régulière d'un aumônier parmi eux est une invitation bien réelle à une rencontre spirituelle ou au moins à une discussion sur la place de Dieu, de l'Église, de l'autre dans nos vies. Prendre part au SE-PMI, c'est entrer dans les pas de Saint Martin, cet officier romain qui, marchant sur les pas de Jésus, donna son manteau au pauvre. Aujourd'hui, à son image, donnez votre temps pour que les pélerins puissent prier en toute sécurité dans les Sanctuaires de Lourdes.

Responsable : colonel Francis FERRE

 

Service Encadrement©DR

 

LA CHORALE INTERNATIONALE

chorale-internationaleL'objectif de la chorale est de favoriser la prière par la participation active de tous, venant d'horizons et de pays bien divers. Le chœur s'ouvre donc aux langues étrangères, en particulier les sept langues officielles du P.M.I. avec l'ouverture aux solistes des différents pays. La majorité des chants de la Messe internationale du dimanche sont chantés en polyphonie.  La chorale est composée d'une soixantaine de choristes.
 

Coordinateur Musique et Chorale : Aum Samuel MARQUET  

 

LES RESPONSABLES DU P.M.I.

Président : Monseigneur Luc RAVEL 

Directeur : Père Arnault BERRONE

Secrétaire Général : Colonel (R) Guillaume de JERPHANION

 

Trésorier : Commissaire général (2s) Jean-François ERMENEUX

Secrétariat du PMI : Adelaïde BONNET contact

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Saint Ferdinand III le Saint - Roi de Castille et de Léon (✝ 1252)
    Roi de Castille et de Léon, cousin du roi saint Louis. Il libéra Cordoue et Séville occupées par les Maures depuis cinq siècles et y planta la Croix du Christ.Ferdinand III (1198-1252)  -  Roi de Castille et de Léon, il reconquiert l'Espagne de Cordoue jusqu'à Séville, fonde l'université de Salamanque et construit la cathédrale de Burgos. Canonisé en 1671. (diocèse de Poitiers- quelques saints du Poitou et d'ailleurs)Voir aussi:Site de l'église saint Ferdinand des Ternes (Paris) - Saint Ferdinand, roi de Castille et de Léon (1198 - 1252) À Séville en Espagne, l’an 1252, saint Ferdinand III, roi de Castille et de León, prudent dans l’administration de son royaume, protecteur des arts et des sciences, attentif à diffuser la foi.
  • Sainte Jeanne d'Arc - Vierge (✝ 1431)
    Fille d'humbles paysans de Lorraine, ("on m'appelait Jeannette") elle entendit des voix mystérieuses alors qu'elle n'avait que 13 ans. Saint Michel, Sainte Catherine et Sainte Marguerite, pendant trois ans lui demandèrent de libérer la France et de faire sacrer le roi à Reims. A Chinon, premier prodige, le roi donne une armée à cette bergère de 16 ans, ignorante des lois de la guerre. En huit jours, au début du mois de mai, elle délivre Orléans assiégée depuis sept mois. En juillet, Charles VII est sacré roi à Reims. Après les réussites difficiles, vint le temps des épreuves. Le roi abandonne Jeanne, un an après Orléans, elle est faite prisonnière à Compiègne, livrée aux Anglais, passe un an en prison, courageuse, héroïque dans sa pureté devant les tentatives des soldats. Sous prétexte qu'elle s'habille en homme, elle est condamnée comme hérétique. Seule lui reste la foi et l'encouragement de ses voix. Elle meurt brûlée vive à 19 ans, à Rouen le 30 mai 1431. Illustration: Jeanne d’Arc en prière (statue de la crypte à Domrémy, diocèse de Saint-Dié)- Vidéo: Panégyrique de Sainte Jeanne d'Arc par le cardinal André Vingt-Trois, webTV de la CEF.Jeanne d'Arc est fêtée par la République Française le deuxième dimanche de mai, fête nationale de Jeanne d'Arc et du patriotisme (loi du 10 juillet 1920); la date de Sainte Jeanne d'Arc fixée par le martyrologe de l’Église catholique est le 30 mai date anniversaire de sa naissance au ciel (c'est à dire de sa mort).Tout au long de l’année 2012, des manifestations étaient prévues en France pour commémorer le sixième centenaire de la naissance de sainte Jeanne d’Arc. (portail de l’Église catholique en France)A lire aussi:- Benoît XVI: sainte Jeanne est une des figures caractéristiques de ces 'femmes fortes' qui 'à la fin du Moyen Age, portèrent sans peur la grande lumière de l’Évangile dans les évènements complexes de l’Histoire'... Sainte Jeanne d’Arc nous apprend que lorsque le pays est marqué par la division et par le découragement et la résignation, la foi qui puise à la Sagesse divine offre au chrétien la capacité de trouver les moyens extraordinaires d’intelligence et de force, pour offrir des raisons d’une nouvelle espérance pour la société... (Homélie pour la fête de Sainte Jeanne d’Arc 2012, Mgr Luigi Ventura)- Centre spirituel de Domrémy - Un peu d’histoire : 27 janvier 1894 Jeanne est déclarée "vénérable" par Rome, 18 avril 1909 béatification de Jeanne d’Arc à Saint-Pierre de Rome, 30 mai 1920 canonisation de Jeanne d’Arc.- "Sainte Jeanne d’Arc fut canonisée en 1920, quatre siècles après sa mort et à la fin d’une longue polémique entre ceux qui, comme l’historien Michelet, célébraient en elle la fille du peuple de France et ceux qui, avec les Évêques d’Orléans, en commençant par Mgr Dupanloup, voyaient surtout en elle une vraie fille de l’Église. Les temps du procès, de béatification et de canonisation furent des temps de luttes anticléricales: expulsion des religieux et loi de Séparation de l’Église et de l’Etat, en 1905."La sainteté comme suprême forme de sagesse (Homélie de Mgr Lluis Martinez-Sistach)- Jeanne d'Arc, brûlée en 1431, ne sera béatifiée qu'en 1909 puis canonisée, c'est-à-dire inscrite sur la liste des saints de l'Église, en 1920. Les églises du diocèse de Poitiers possédant une représentation de Jeanne d'Arc sont très nombreuses. (diocèse de Poitiers- quelques saints du Poitou et d'ailleurs)- en 1922, Pie XI reconnaît officiellement la Vierge Marie en son Assomption comme patronne de la France et Jeanne d’Arc comme patronne secondaire; (en latin) Acta Apostolicae Sedis, Commentarium Officiale, pages 185 et 708, lettre apostolique Galliam, Ecclesiae filiam.À Rouen, en 1431, sainte Jeanne d’Arc, vierge, appelée la pucelle d’Orléans, qui combattit avec force pour sa patrie, mais, livrée au pouvoir des ennemis et condamnée à mort par un tribunal ecclésiastique inique, malgré la simplicité de sa foi et son attachement à l’Église, elle mourut sur le bûcher à l’âge de dix-neuf ans.