Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Comprendre le diocèse

Ordinations Edwin Mangin et Nicolas Provoyeur 16-9

Un diocèse pour les militaires

Compte-tenu de ses objectifs et de ses missions, l’Aumônerie militaire Catholique présente une organisation adaptée à celle des armées. Elle constitue, en même temps un diocèse. C’est un diocèse sans frontières, qui n’a pas d’unité géographique.

Là où l’implantation géographique d’un baptisé suffisait à son intégration de droit dans une Eglise locale, territorialement délimitée, ici, c’est la mission – et donc l’engagement professionnel en vue de l’assumer – qui agrège le baptisé au Diocèse aux Armées.

Une aumônerie fondée dans la laïcité

En France, la loi du 8 Juillet 1880 formalise la présence d’une aumônerie militaire catholique, confirmée par la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905 et le 1er article de la Constitution française. En effet, l’État doit assurer la liberté d’exercice de culte à ceux qui en sont privés, que ce soit dans les hôpitaux, dans les prisons, ou encore pour les militaires en opérations extérieures ou soumis aux astreintes liées à leur mission.

L’aumônerie catholique est adossée au diocèse aux Armées, érigé en 1986 par Jean-Paul II sur l’ancien vicariat aux Armées.

Un aumônier en chef, évêque du Diocèse aux Armées

Nommé par le Pape après consultation du gouvernement français, « l’aumônier en chef du culte catholique », est placé auprès du chef d’Etat-Major des armées. Il est évêque du diocèse aux armées françaises. A ce titre, il participe à la conférence des évêques de France.

Le pape Jean-Paul II a promulgué la constitution apostolique « Spirituali militum curae » transformant juridiquement les vicariats « castrenses » en « ordinariats militaires » à dater du 21 juillet 1986.

Le siège du diocèse est à Paris (20bis, rue Notre-Dame des Champs, 75006 Paris). La cathédrale est l’église Saint-Louis des Invalides.

Messe aux Invalides

Organisation du diocèse

Dans l’exercice de ses responsabilités, l’évêque est assisté d’un adjoint – vicaire général – et d’un adjoint par armée (Terre, Air, Mer et pour la gendarmerie) – vicaires épiscopaux -.

Dans chaque région militaire Terre de défense, il est représenté par un aumônier régional qui coordonne le travail des aumôniers locaux quelle que soit leur armée d’appartenance.

Les régions militaires

Les aumôniers (prêtres, diacres et laïcs) sont affectés auprès du commandement, selon l’organisation propre aux Armées (chefs d’états-majors d’armées, commandants de zones de défense, de base de défense, d’écoles, hôpitaux, théâtres d’opérations, etc.). Ils sont en charge de l’aumônerie (de la pastorale) dans leur périmètre d’affectation.

Pèlerinage Militaire International

Les activités du diocèse

Différents conseils, des groupements pastoraux et des associations diocésaines (Amis de l’Aumônerie, Hospitalité Notre-Dame des Armées…) mettent en œuvre, soutiennent ou appuient les diverses activités du diocèse.

Le Pèlerinage Militaire International annuel à Lourdes est le point d’orgue des activités proposées par les différentes aumôneries militaires.