Don pour le projet de la direction diocésaine

img project direction diocesaine

La Vie des Diocèses - émission de KTO du 24 juin 2019

  • La revue du diocèse
  • Tous les hors-séries

Hors-série EGMIL - Collection "Militaire et Chrétien"


Découvrez les hors-série de la revue EGMIL.

Ces militaires ont mené leur vie familiale et professionnelle avec un discernement chrétien fondé sur une foi inébranlable.

   

 Déjà parus :

Hors-série EGMIL :  René de Naurois, aumônier militaire - Compagnon de la Libértion par Jean Chaunu

00 HS couv 1 de Naurois okRené de Naurois - (1906-2006),hors-série EGMIL

A l’occasion du 75e anniversaire du débarquement, le diocèse a souhaité remettre en lumière la figure de l’Abbé René de Naurois. Ordonné en 1936, il est mobilisé dès 1939 à la 111e Batterie du 93e Régiment d’artillerie de Montagne, une unité de réserve. Impatient de rejoindre le front, il est envoyé en décembre à l’état-major de la première armée à Bohain dans le Nord.
Démobilisé après l’armistice, il choisit d’entrer en résistance à travers la mission d’instructeur qui lui est confiée à l’École des cadres d’Uriage. En 1942, recherché par la Gestapo, il rejoint Londres et devient aumônier des Forces Françaises Libres. Affecté en 1943 à sa demande par le Gal de Gaulle aux commandos en tant qu’aumônier, il se prépare avec eux aux opérations de débarquement. Il débarque le 6 juin 1944 sur la plage de Ouistreham avec en qualité d'aumônier du 1er bataillon de fusiliers marins commandos (1er BFMC) parmi les seuls 177 soldats français qui poseront le pied sur leur sol natal.
Fait Compagnon de la Libération en 1945, il reçoit également en 1989 la médaille des « Justes parmi les Nations » pour son action en faveur des juifs durant la guerre.
L’aumônerie militaire catholique est heureuse de proposer à ses fidèles le portrait de cet homme courageux et exigeant qui a porté avec honneur les couleurs de la France dans ses jours les plus sombres.

Hors-série EGMIL :  Le père Louis Lenoir, un aumônier dans la Grande Guerre

HORS SERIE LE PERE LOUIS couvertureLouis Lenoir - (1917-2017),hors-série EGMIL

A l’occasion du centenaire de sa mort, le Diocèse aux armées honore la mémoire du Père Louis Lenoir, par la parution d’un Hors série Egmil disponible au Diocèse aux armées sur demande. Aumônier militaire des marsouins tombé au champ d’honneur le 9 mai 1917 en portant secours aux soldats de son régiment, le 4e Colonial, sur le front d’Orient, il a, par son comportement héroïque, sa foi contagieuse et son abnégation, porté au plus haut les valeurs chrétiennes et militaires. Une messe-hommage sera célébrée par le Père Jullien de Pommerol, auteur du Hors-série, le dimanche 14 mai à 11h00 en l’Eglise du Val de Grâce, Paris, en présence de sa famille et de tout ceux qui souhaitent honorer sa mémoire.

Hors-série EGMIL :  Les nécropoles nationales et leurs vitraux patriotiques, Centenaire de la Grande Guerre

V2 2183874 couv HS EGMIL novembre Page 1Les nécropoles nationales et leurs vitraux patriotiques

« Souvent étudiés dans les ouvrages d’architecture consacrés aux églises et aux cathédrales, les vitraux sont rarement associés au patrimoine des armées.
Pourtant, outre les saints militaires qui peuvent y figurer, ils ont fait parfois l’objet de commandes récentes dans la continuité du regain d’intérêt provoqué par ce support et sa technique dès la première moitié du XIXe siècle, et a fortiori à l’issue de la Grande Guerre, où le sacrifice patriotique se mêle à l’hommage religieux. La rareté comme l’originalité de ces œuvres, souvent inédites, en font des objets symboliques et patrimoniaux d’un très grand intérêt. »
C’est avec cette préface du Gal Cambournac, Délégué au Patrimoine de l’Armée de terre, que s’ouvre le Hors-Série EGMIL sur les Nécropoles nationales et les vitraux patriotiques. Rédigé par un aumônier militaire, le Père Jean-Jacques Danel, ce nouvel Hors-Série propose une lecture culturelle et spirituelle des vitraux des 3 grandes nécropoles de la Première guerre mondiale : Fleury-Douaumont, Dormans et Notre-Dame de Lorette.
Ils participent au devoir de mémoire que l’Eglise de France a largement accompagné après l’immense désastre de 14-18.

Hors-série EGMIL - n°8 : Michel Trinquand, aumônier militaire, par Dominique Trinquand.

trinquand

Michel Trinquand - (1915-2009),hors-série EGMIL n°8

Prêtre du diocèse de Meaux, fils de militaire et volontaire comme aumônier militaire dès son ordination en 1945, le père Trinquant part pour l’Indochine fin 1953. En 1964, à l’occasion du 10ème anniversaire de la fin des combats à Dien-bien-phu, le Père Michel Trinquand rédige un beau témoignage sur son ministère comme aumônier auprès des militaires du camp retranché, puis dans le camp de prisonniers de février à octobre 1954. Ce témoignage parut dans la revue Ecclesia n° 190 en 1964 sous le titre : « A Dien-bien-phu, nous étions cinq aumôniers ». C’est ce texte qu’on retrouve dans le présent livret après une brève notice biographique. Au-delà du drame vécu à Dien-bien-phu, ces pages manifestent de façon exemplaire le rôle du prêtre auprès des militaires en opération : dureté du ministère mais aussi émotions et joies bouleversantes pour celui qui se découvre davantage encore le messager de Dieu, témoin du salut et de la miséricorde de Dieu, le confident des soldats qu’il accompagne.

Hors-série EGMIL - n°7 : André Lalande, par Jean-Pierre Guérend

lalande

  André Lalande - (1913-1995), hors-série EGMIL n°7

Jean-Pierre Guérend, rédacteur de cette brochure, est aussi l’auteur d’un livre publié aux éditions du Cerf « Le moine, le prêtre et le général, les frères Lalande ou le dépassement de soi »  dans lequel il présente comment le destin d’André Lalande est inséparable de celui de ses deux frères. Ce nouvel hors-série d’EGMIL, présente plus spécifiquement André, commandant d’un centre de résistance à Dien-bien-phu, pacificateur des secteurs de Tiaret en pleine guerre d’Algérie (avec à ses côtés Christian de Chergé), chef d’Etat-Major particulier du général de Gaulle. Un brillant homme d’action animé d’une grande foi, au service de la paix.

Hors-série EGMIL - n°6 : François Huet, par Patrick Jardin

huet

François Huet – 1905-1968, hors-série EGMIL n°6

Le général François Huet, saint Cyrien de la promotion du chevalier Bayard (1923), chef militaire du Vercors en 1944, est reconnu par ses pairs comme un officier exceptionnel. Dans ses nombreuses notes manuscrites, on peut lire : « pour être soldat et chef, pour entraîner les autres dans son sillage, il faut être une règle vivante, un exemple permanent. On ne le peut que si l’on est possédé de la passion de servir Dieu au travers du service de son pays ». Le général Patrick Jardin (2S) retrace les temps forts de la brillante carrière militaire d’un homme profondément chrétien.

Hors-série EGMIL - n°5 : Ferdinand Foch, par Jacques Richou

Ferdinand Foch - 1851-1929, hors-série EGMIL n°5

« Foch, c’est un exemple actuel et inédit d’un chemin de sainteté vécu sous l’uniforme , et sans doute unique à ce niveau de responsabilités », affirme le général (2S) Jacques Richou, auteur de ce livret sur la spiritualité du célèbre maréchal de France.

Hors-série EGMIL - n°4 : Jean Callet, par Dominque de La Motte

caillet

Jean Callet - 1914-1999, hors-série EGMIL n°4

Le général (2S) Dominique de La Motte présente des reflexions spirituelles du général Callet, saint Cyrien de la promotion Lyautey (1935). Le 24 août 1944, aux commandes d’un avion léger de la 2ème Division Blindée, le capitaine Jean Callet lance un message du général Leclerc aux parisiens combattants : « tenez bon, nous arrivons ». Il poursuivra une brillante carrière soutenue par une foi profonde qui lui permettra de discerner les justes décisions.

Hors-série EGMIL - n°3 : Louis-Gaston de SONIS, par Gilles de Moncuit

Louis-Gaston de SONIS, 1825-1887, hors-série n°3.

Ce saint-cyrien qui a servi sous l’Empire et la République s’est illustré dans les combats par sa bravoure et sa clairvoyance. Le général Gilles de Montcuit (2S) présente ce grand chrétien, tant soldat du Christ que soldat de la France, qui faisait l’admiration des militaires qu’il commandait. 

Hors-série EGMIL - n°2 : Yves SCHOEN, par Claude Carré

Yves SCHOEN, 1930-1959, hors-série n°2.

Le général Claude CARRE (2S) retrace le parcours du lieutenant Yves Schoen, tué à 29 ans près d’Alger en 1959. Son histoire familiale et sa carrière sont typiques d’un certain style d’officiers attirés par l’Afrique du nord, désireux de participer à la promotion du monde musulman dans l’esprit d’un Gallieni ou d’un Lyautey.  Chrétien, de tradition calviniste, il a cherché, durant sa courte vie et sa carrière, à mettre ses actions en accord avec sa foi et ses convictions religieuses.

Hors-série EGMIL– n°1 : Claude VANBREMEERSCH, par Maurice Godinot

Claude VANBREMEERSCH, 1921 -1981, hors-série n°1

Grâce à des témoignages recueillis par le général (2S) Maurice GODINOT, le lecteur découvre la personnalité de Claude Vanbremeersch, saint-cyrien, général d’armée. « Un être d’exception, un officier qui mettait ses convictions religieuses au coeur de son action, sans ostentation, en authentique serviteur du Christ.»

Envoi sur demande

Diocèse aux Armées Françaises
20bis, rue Notre-Dame des champs – 75006 Paris
Tél. 01 53 63 06 18
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer E-mail