Don pour le projet de la direction diocésaine

img project direction diocesaine

75ème anniversaire du Débarquement

Conseil Régional de Basse Normandie National Archives USA

  • Conseil de l'Evêque

Conseil de l'Evêque

Monseigneur Antoine de ROMANET
Evêque aux armées

A de romanet 2015 06 13 0015 c ariane rollier

Père Pierre FRESSON
Vicaire Général et Aumônier en chef adjoint Marine

FRESSON Pierre 94

M. l’abbé Jean-François AUDIN
Aumônier en chef adjoint Terre

AUDIN Jehan-François 13 

M. l’abbé Bertrand SARTORIUS
Aumônier en chef adjoint Gendarmerie

 

 sartorius

M. l’abbé Pascal FREY
Aumônier en chef adjoint Air

FREY Pascal 95

M. l’abbé Olivier SEGOND
Aumônier de Zone de Défense Est & Nord

SEGOND Olivier

 

M. l’abbé Blaise REBOTIER
Aumônier de Zone de Défense Sud

 

rebotier 

Mme Aude-Alyette FRAVALO
Aumônier chargé des Ressources Humaines

 FRAVALO Aude Alyette 93


M. Nicolas MERIC

Secrétaire Général

MÉRIC 

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

25 juin 2019

Tous les saints du jour
  • Saint Prosper d'Aquitaine - Théologien laïc (✝ v. 460)
    Tout ce qu'on sait de sa vie c'est qu'il naquit en Aquitaine, qu'en 428, il est à Marseille et à partir de 440, qu'il fut rédacteur à la chancellerie pontificale de saint Léon le Grand. Il écrivait très bien et pour faciliter la paix de son ménage heureux, il correspondait en vers avec sa femme: "Relève-moi si je tombe, reprends-toi quand je te signale quelque faute. Qu'il ne nous suffise point d'être un seul corps, soyons aussi une seule âme." Il écrivit une 'Histoire universelle' qui est un résumé de celles d'Eusèbe et de saint Jérôme. Il consacre toute son oeuvre à défendre saint Augustin et, pour ce faire, il composa la doctrine augustinienne de la grâce en 1002 hexamètres. Il imposa silence aux évêques des Gaules qui déblatéraient contre l'évêque d'Hippone et c'est sans doute grâce à saint Prosper qu'Augustin fut reconnu très tôt comme le grand docteur de l'Église d'Occident.Commémoraison de saint Prosper d'Aquitaine. Après une éducation littéraire et philosophique soignée, il mena avec son épouse une vie simple et modeste. Devenu moine à Marseille, il défendit avec force contre les pélagiens la doctrine de saint Augustin sur la grâce de Dieu et le don de persévérance, et servit de secrétaire au pape saint Léon le Grand. Il mourut vers 463.