• aumônier

aumônier

6 juin 44 : un prêtre au milieu des combattants

de naurois site FXLe 75ème anniversaire de la Libération nous rappelle à la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour le salut de la Patrie. Cette mémoire s’invite dans une actualité marquée par la mort récente de deux commandos français en opération de libération d’otages au Burkina Faso. Ces deux soldats étaient membres du « Commando marine Hubert » qui porte le nom d’un aspirant tué au combat le 6 juin 1944 à Ouistreham et membre des célèbres « bérets verts » du commando Kieffer. C’est la vie de son aumônier, le Père René de Naurois (1906-2006) que retrace le hors-série du magazine du Diocèse aux Armées, rédigé par l’historien Jean Chaunu. En voici un extrait

Documentaire à (re)voir sur les aumôniers militaires

Aujourd’hui en France, environ 200 aumôniers portent l’uniforme. Qui sont ces hommes et ces femmes de foi qui ont choisi de se confronter aux zones de combat ?

Aumôniers militaires, à cœurs ouverts, le documentaire du Journal de La Défense est à revoir ici :

Voici les dates de rediffusions sur la chaîne LCP :

Lundi 18/03/19 à 16h00
Samedi 23/03/19 à 10h00
Jeudi 04/04/19 à 14h30
Dimanche 07/04/19 à 19h30
Lundi 08/04/19 à 16h00
Samedi 13/04/19 à 10h00

Incendie de Notre-Dame, déjà un an...

Fournier Notre Dame 16 9

Du 15 avril au 16 avril 2019, nous assistons impuissants à l'incendie qui ravage Notre-Dame de Paris. C'est le Lundi saint, pendant près de 15 heures, nos prières sont plus fortes que jamais. Un an plus tard, retour sur le drame qui a marqué l'année 2019.

Interview de Mgr de Romanet au journal Le Monde du 10 juillet 2018

Texte publié par le journal Le Monde daté du 10 juillet, page 14
d’une interview de l’évêque aux armées réalisée par Nathalie Guibert et Cécile Chambraud

lien article journal Le Monde  

Mgr Antoine de Romanet au Journal Le Monde édition du 10 juillet 2018- Quelle est votre vision des armées un an après votre prise de fonctions et vos nombreux déplacements dans les forces ?

L’armée porte avec incandescence les questions cruciales de notre société : le rapport homme-machine, le commandement et le rapport d’autorité, la cohésion, l’équilibre personnel, la famille. On y est invité en permanence à réfléchir sur les sujets constitutifs de l’existence, le sens de la vie, les raisons de l’engagement, la légitimité de donner la mort, la justification de posséder des armes. Et cela dans une dimension humaine et réaliste. Car sur le terrain, tout seul, je ne suis rien. Le réel, c’est mon compagnon d’armes, que je n’ai pas choisi, dont je ne connais pas ou ne partage pas les convictions religieuses ou philosophiques. Avec lui, je partage mes repas, nous combattons ensemble et nous allons peut-être mourir ensemble. L’armée est un lieu de vérité de la relation qui rend la fraternité non seulement possible, mais nécessaire.

- L’armée justement fait la guerre aux « terroristes islamistes », comment empêcher certains de penser faire la guerre à l’islam ?

L’aumônier doit accompagner, participer à la cohésion. La dimension religieuse est dramatiquement manipulée par des esprits totalitaires qui voudraient que le religieux envahisse le champ social et politique. Or ce qui est central dans l’armée, c’est la fraternité d’armes. Il n’y a pas de statistiques sur les appartenances des uns ou des autres, et la réalité à laquelle les militaires sont confrontés les transcende. Les troupes servent des objectifs qui sont ceux de la nation et de ses engagements internationaux, et leur mission l’emporte sur toute autre considération. La réalité militaire illustre le fait qu’on peut dépasser des étiquettes souvent assez artificielles. Cela est d’autant plus vrai qu’un certain nombre de jeunes s’engagent pour se libérer d’un contexte social, familial, culturel. L’armée peut être l’occasion d’une nouvelle vie. Sa dimension de laïcité est essentielle.

 

Kolwezi - grand portrait du Père Yannick Lallemand

lallemand.jpg

Photo : Gilbert Painblanc

PORTRAIT - Chaque 19 mai, le père Yannick Lallemand se souvient de l’opération «Bonite» sur Kolwezi auprès des légionnaires du 2e REP, dans l’ex-Zaïre, aujourd’hui République démocratique du Congo. Le «padre», qui a participé à plusieurs opérations marquantes des dernières décennies, a fait ses adieux aux armes en 2018.

Le Père Michel KOCH est décédé

Messe de Noel Sentinelle Ilot St Germain Pere Koch et la 13e DBLE

Le Père Michel KOCH, aumônier militaire catholique, de la garnison de Bitche vient de mourir le lundi 12 mars 2018, à la veille de sa 73ème année. 

Né en 1946, il est ordonné pour le Diocèse de Metz en juin 1973. Entré au service de l'aumônerie militaire catholique en 1986, il est affecté à la BA 133 de Nancy-Ochey et la garnison du Toul. En 1990 il est affecté à la base 113 de Saint-Dizier. Il est muté de l'aumônerie de l'armée de l'Air pour l'aumônerie de l'armée de Terre et devient aumônier de la garnison de Suippes et Mailly en 1994. En 1996 il est parti en séjour à Mostar (ex-Yougoslavie). En 1999 il est arrivé comme aumônier à la garnison de Bitche. En 2001 il a changé de statut et devient concordataire pour la garnison de Bitche et le 57ème Régiment d'artillerie. En 2004, il a desservi également la Base aérienne 901 Drachenbronn.

Les obsèques auront lieu à l'église Sainte-Catherine de Bitche 57230 (9 glacis du château) , Vendredi 16 mars à 10h00.

Photo : Messe de Noël - Opération  Sentinelle  -Îlot St Germain- Père Koch et les militaires de la 13e DBLE

Messe d'action de grâce pour le départ vers Strasbourg de Mgr Luc Ravel

messe st louis invalidesMonseigneur Luc RAVEL présidera une messe d'action de grâce
entouré des aumôniers militaires
en la cathédrale Saint-Louis des Invalides
le jeudi 23 mars 2017 à 18h00.

Ce sera l'occasion pour les militaires,
civils de la défense et leur famille de dire au-revoir à Mgr RAVEL
et de lui souhaiter une belle route vers sa nouvelle mission.

Mgr de Romanet aux 27e rencontres du risk management

Les 27e rencontres du risk management ont eu lieu du 6 au 8 février. Elles ont réuni 2.700 assureurs, courtiers et risk managers. Thomas Buberl, directeur général d’Axa, est intervenu en ouverture de l'événement. Il a été demandé à Mgr Antoine de Romanet, évêques aux armées, de conclure la première journée.

 

Saint Vincent de Paul, patron des aumôniers de la Marine

Le 8 février 1619, il y a 400 ans, saint Vincent de Paul était nommé Aumônier général des Galères par le Roi Louis XIII. « (...) Les vertus de charité, de ferveur, de mortification, d'obéissance, de patience et de modestie leur seront grandement nécessaires ». Tel est l'esprit avec lequel saint Vincent de Paul a rédigé le premier règlement à destination des aumôniers militaires, qui parle encore à ceux d'aujourd'hui.

St Vincent de Paul v3

UN AUMÔNIER AU MALI - dimanche 5 mars sur France 2

un aumonier au mali le jdsUN AUMÔNIER AU MALI de Gérard Maximin sur l’aumônier catholique Yann F.

Chrétiens dans le monde sur France 2 
Une collection documentaire en cinq volets 
épisode 1/5

Ce film sera diffusé le dimanche 5 mars à 11h30 sur France 2 (Film documentaire de 26 min)

Ce film dresse le portrait d’un prêtre atypique qui a fait un choix de vie radical : celui de partager la vie des soldats, en zone de guerre. On le surnomme « le Padre ». A 42 ans, le père Yann F. est aumônier dans
l’armée depuis une quinzaine d’année. Pour sa troisième mission à l’étranger, il se rend au Mali avec le 27e bataillon de chasseurs alpins. Militaire sans grade, soldat sans arme, chrétien en terre d’islam, homme de foi au coeur des batailles, il est un véritable paradoxe. Ce film le suit dans ses différentes missions, depuis la préparation des soldats, avant le départ, jusqu’au désert malien. Chaque jour, il rend visite, écoute et accompagne les hommes qui trouvent en lui une oreille attentive et un réconfort dans l’épreuve. Reste-t-il de la place pour Dieu sur le terrain des combats ? Quel est la légitimité du prêtre sur le front au sein d’un bataillon quand la violence se déchaîne ? Le père Yann, par son engagement, nous interpelle sur la cohérence d’une présence religieuse dans l’armée de la République.