Lettre de Mgr Stenger

Lourdes

Ouverture de la prière interreligieuse pour la paix
Pèlerinage militaire international

23 mai 2008

 

 

Bienvenue à vous tous, soldats du monde entier, qui êtes venus au rendez-vous de Marie, reine de la Paix. A Lourdes des hommes de tout pays, de toute race, de toute langue viennent prier pour retrouver la paix du cœur blessé par la maladie physique ou l’épreuve morale, la paix dans leurs familles divisées, la paix dans leurs nations déchirées par la guerre et la violence. Et Marie, la Mère pleine de douceur, les invite à prier et à aimer. A prier, comme elle, qui a loué le Seigneur, parce qu’il fait des merveilles pour les petits, parce qu’il ne laisse pas les puissants l’emporter par la force de leurs armes. A prier, comme elle qui a dit à son Fils, « ils n’ont plus de vin… ils n’ont plus de paix». Elle nous invite nous aussi à aimer tout homme, à vouloir son bien, sa dignité, sa liberté.

 

Amis soldats, votre vocation c’est de vous engager pour que les hommes vivent dans la paix, sur tous les terrains, partout où la paix est menacée, où le bien n’est pas respecté, où la liberté et la dignité de l’homme sont en danger. Vous êtes les serviteurs de la paix que le Christ est venu apporter à toute l’humanité, paix qui n’est pas seulement le silence des armes, mais le triomphe de la vérité, de la justice et de la liberté, bien commun de toute l’humanité. Vous avez à être les défenseurs partout où elles sont bafouées. Noble mission qui honore l’uniforme que vous portez.

 

Je suis très heureux que Pax Christi ait pu s’associer à ce pèlerinage militaire international de l’année jubilaire de Lourdes. Notre mouvement est un mouvement international catholique pour la paix. Son premier président à été Mgr Théas, un ancien évêque de Lourdes. Né au sortir de la deuxième guerre mondiale, Pax Christi a été fondée d’abord pour la réconciliation entre les Français et les Allemands, les frères ennemis historiques. Il a réussi au-delà de toute espérance puisqu’aujourd’hui militaires français et allemands se retrouvent ici à Lourdes pour communier ensemble dans le désir d’être des artisans de paix et de fraternité.

 

Il n’a pas tout réussi, puisque nombreux sont aujourd’hui les terrains des conflits, les menaces violentes. Nous savons que s’il faut intervenir pour protéger et défendre les faibles tout ne se résoudra pas avec les armes. La vraie paix, celle dont l’homme a besoin, si elle est le fruit de l’action des hommes, est d’abord l’œuvre de Dieu. C’est la raison pour laquelle Pax Christi met au fondement de son action sur tous les terrains où notre mouvement intervient, parce que la paix est à ce prix : le dialogue, les combats pour les droits de l’homme, le désarmement, le développement, l’environnement, l’engagement de la prière.

 

Voilà pourquoi nous vous invitons aujourd’hui à prier pour ce monde dont nous sommes tous responsables, pour qu’il devienne un monde de justice, d’amour et de paix. La paix n’est pas seulement la préoccupation des chrétiens, elle est l’inquiétude commune de tous les croyants quel que soit le nom qu’ils donnent à Dieu. Si l’expression de notre foi peut-être différente, l’aspiration à la paix ne peut que nous unir, car nous savons que seul Dieu peut inscrire définitivement dans le cœur de l’homme l’amour qui l’emporte sur la haine, la fraternité qui est plus forte que toutes les oppositions. Quelquefois on veut annexer Dieu au triomphe d’une cause. Les vrais croyants de quelque religion qu’ils soient, considèrent que c’est faire injure à Dieu, car un Dieu qui n’aime pas tous les hommes pareillement serait un dieu païen. C’est donc en communion avec tous ceux qui croient au Dieu de paix que nous nous rassemblons dans la prière.

 

+ Marc STENGER
Evêque de Troyes
Président de Pax Christi France

 

Imprimer