Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Hospitalité Notre-Dame des Armées

Hospitalité Notre-Dame des Armées

L’Hospitalité du Diocèse aux Armées Françaises

L’HNDA a pour vocation de permettre aux membres de la collectivité militaire blessés, handicapés ou malades de participer au Pèlerinage Militaire International à Lourdes, et de les visiter dans les hôpitaux et les soutenir spirituellement dans leurs épreuves.

Auprès des blessés des armées

La mission permanente de l’HNDA est d’apporter une aide morale et spirituelle aux malades, blessés et handicapés de la communauté militaire en liaison avec les aumôniers militaires, véritable pastorale de la santé.

Sa mission ponctuelle est de préparer et d’organiser le Pèlerinage Militaire International pour ce qui concourt à la participation des blessés : déplacement, hébergement, séjour, suivi médical.

Histoire

Le 10 décembre 1944, 120 soldats malades et blessés accompagnent le premier rassemblement de militaires à la Grotte de Lourdes depuis le débarquement des alliés. Ces blessés sont pris en charge par d’anciens militaires bénévoles et des dames charitables, membres de l’hospitalité de Lourdes.

Septembre 1948, 180 blessés et malades venant de Paris (Val de Grace et Institution des Invalides) et du Sud-Ouest participent au 1er pèlerinage national militaire. Ils sont pris en charge par le service de santé et par l’aumônerie militaire. Il y en aura 300 en 1950 soutenus par l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes (HNDL), des bénévoles et des soldats mis à disposition par les hôpitaux.

En 1955, le Général MOLLARD, propose la création d’une structure spécifique, réunissant dans une démarche spirituelle les bénévoles qui accompagnent les malades au sein du service hospitalier de l’armée.

Le 3 juillet 1956, à la fin du pèlerinage militaire français, la confrérie hospitalière Notre Dame des Armées est créée par ordonnance épiscopale du Cardinal FELTIN vicaire aux armées françaises. Placée sous son autorité canonique, elle a son siège ecclésial en l’Eglise du Val de Grâce, et une légitimité reconnue par l’HNDL. Une soixantaine de membres prononcent l’engagement d’aider l’aumônier de l’hôpital dans sa mission pastorale, notamment par des visites aux malades, et de les servir lors du pèlerinage militaire à Lourdes. Une « journée des malades » est instaurée dans tous les hôpitaux militaires le dimanche de Lætare, puis le 11 février, jour de la première apparition.

En 1957 « l’Hospitalité Notre Dame des Armées » (HNDA) est structurée en 12 délégations régionales placées auprès des circonscriptions de l’aumônerie militaire catholique, et des aumôniers dans les hôpitaux.

L’HNDA prendra en 1958 son  véritable essor lors du premier Pèlerinage Militaire International (PMI), en y accompagnant 590 pèlerins militaires malades, logés dans les deux accueils et  sous des tentes-hôpital.

En 1959, la Belgique et les Pays Bas fondent une section rattachée à l’HNDA. En 1966, l’Allemagne crée sa propre section qui deviendra « délégation » en 1998.

Des années 60 aux années 90, l’HNDA s’étoffe, un directeur et 27 conseillers, 500 adhérents, un propre budget propre. En 1975 L’HNDA est membre de la commission préparatoire du pèlerinage (CIP). En 1998 les statuts de l’HNDA, pérennisent les objectifs fondateurs.  L’organisation de l’HNDA est modifiée, création d’un conseil d’administration, un président est élu, 13 délégations maillent l’hexagone.

En 2002, l’activité de visite dans les hôpitaux des armées est consolidée par une convention type élaborée avec le Service de Santé des Armées, conforme aux lois nouvelles, appuyée sur une « charte du visiteur ».

L’histoire de l’HNDA s’intègre résolument dans celle du Diocèse aux armées, par une solidarité constructive avec les aumôniers, au service des « souffrants ».