Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Inauguration de la chapelle du 2e RPIMa à l’île de la Réunion

À la date du 16 juin 2022, on peut lire une mention insolite dans le journal de marche et des opérations du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine : inauguration de la chapelle « Saint-Michel Archange ».

Formé à Tarbes en 1947, sous le nom de 2e bataillon colonial de commandos parachutistes SAS, renommé, en 1955, 2e régiment de parachutistes coloniaux, puis, en 1958, 2e régiment de Parachutistes d’infanterie de marine, dissout en 1962, après les combats d’Indochine, d’Algérie, de Suez et de Tunisie, recréé en 1965 à Ivato (Madagascar), le régiment a finalement pris ses quartiers à l’Île de la Réunion en 1973.

Depuis lors, aucune chapelle n’avait été établie au sein de la caserne Chef de Bataillon Dupuis. Mais, grâce à la détermination de son chef de corps, le colonel Geoffroy R., cette carence a pu être comblée et, dédiée au saint patron des troupes aéroportées, la chapelle a été bénie par le Padré Jehan-François, aumônier du régiment, délégué par l’évêque aux armées.

De nombreuses personnalités civiles et militaires étaient présentes aux côtés du chef de corps pour la cérémonie d’inauguration : le lieutenant-colonel Yann, commandant-en-second, le chef de bataillon Nicolas, chef du bureau de maintenance logistique, les commandants de compagnie, le président de la section locale de l’Union Nationale des Parachutistes, le président de l’Amicale des Anciens du 2ème RPIMa, des sous-officiers et marsouins parachutistes, une délégation du personnel civil et le lieutenant honoraire Michel Barjolin, actuel responsable de la salle d’honneur, qui appartenait, en 1973, à l’élément précurseur du régiment à la Réunion.

À l’issue de la messe, célébrée pour les vivants et les morts du régiment et leur famille, toutes les participants ont signé l’acte de bénédiction, dont un exemplaire a été remis au lieutenant Barjolin pour figurer en bonne place à la salle d’honneur, dans l’espace dédié aux aumôniers militaires ayant servi au régiment de 1947 à nos jours.

LTN (H) Michel Barjolin