Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Saint Joseph de Cupertino, patron de l’armée de l’Air et de l’Espace

Elèves des classes de l’Air de l’Ecole de l’Air et de l’Espace avec leur aumônier.

Nous célébrons en ce 18 septembre la fête patronale des aviateurs, c’est-à-dire de l’armée de l’Air et de l’Espace.

Cette fête est sans doute peu connue car d’autres traditions sont très présentes dans l’armée de l’air. De grandes figures sont honorées au cours de l’année comme saint Eloi, patron des mécaniciens, où sur toutes les bases, un aviateur aura l’honneur d’incarner ce saint patron.

L’armée de l’Air et de l’Espace tout en étant une armée relativement récente a cependant ressentie le besoin de s’ancrer dans une tradition spirituelle. A cette occasion les aviateurs savent également faire mémoire des grandes figures du passé qui, souvent jusqu’au sacrifice ultime, ont servi la France et la victoire de ses armées à l’exemple d’Antoine de Saint Exupéry, Georges Guynemer et de tant d’autres.

Mais pourquoi alors saint Joseph de Cupertino a-t-il été choisi? Peut-être justement parce que tout en ayant la tête au ciel, il avait bien les pieds sur terre, comme nos aviateurs! Un exemple de simplicité comme frère franciscain. Mais surtout un grand mystique  : Joseph, dans sa prière, partait souvent en « extase » et lévitait. C’est-à-dire qu’il s’élevait de terre. Les témoignages pour sa canonisation recensent plus de 70 lévitations. Il aspirait donc au ciel à une époque pourtant éloigné de la conquête spatiale, aussi sans doute à sa manière a-t-il tracé la route de ceux qui aujourd’hui, nombreux, aspirent à découvrir de nouveaux horizons.

Il est donc pour nous un exemple et un soutien, car il ne s’est jamais résolu aux échecs, il savait surmonter les épreuves avec courage et abnégation, et mettait en acte la parole de l’apôtre Paul: « Je peux tout en celui qui me fortifie ».

Nous lui confions particulièrement tous les jeunes, garçons et filles, des écoles de l’armée de l’Air et de l’Espace et des formations: élèves, arpètes, poussins et pipins, ainsi que leurs cadres et leurs enseignants.

Joseph de Cupertino, ce grand saint, reste pour nous un exemple et un modèle. Dans notre monde souvent en quête de repères nous avons besoins de témoins, c’est-à-dire de « passeurs » qui nous indiquent le chemin et nous aident à grandir dans la dimension du plus grand don.

Que Saint Joseph de Cupertino nous protège, qu’il nous trace la route et qu’avec Notre-Dame d’Espace, il nous aide à nous élever, pour que nos ailes s’ouvrent pour protéger plus encore que pour voler.

Aumônier Charles