Messes
Fêtes d'armes
Soutenir

Sainte Clotilde, patronne de l’ALAT

Nous fêtons traditionnellement le 4 juin Sainte Clotilde, patronne de l’Aviation légère de l’Armée de Terre.

Sainte Clotilde a vécu à la fin du Ve siècle et au début du VIe. Elle est originaire de Burgondes, où elle grandit avec sa sœur, prisonnière de son oncle qui a tué ses parents. A la fois belle et sage, vivant de manière très pieuse, distribuant des aumônes aux plus pauvres, elle est remarquée par une ambassade du roi Clovis, en visite à son oncle. Le roi demande donc sa main à son oncle. Leur mariage a lieu en 475, alors qu’elle ne cesse de prier pour que son mari devienne chrétien, lui répétant que les dieux qu’il adore n’ont rien de divin, qu’ils relèvent plus de la magie mais Clovis, décidé, se refusait d’y croire. Cependant, lorsqu’un peuple voisin envahit le territoire des francs, Clovis part les arrêter à Tolbiac. Alors que la bataille va en faveur de l’ennemi, le roi se souvient du Dieu de Clotilde et l’implore à haute voix, devant toute son armée. Il dit ces mots restés célèbres : « Jésus-Christ, que Clotilde affirme être le fils du Dieu vivant, qui, dit-on, donnes du secours à qui espèrent en toi, si tu m’accordes la victoire, et que je fasse l’épreuve de cette puissance dont le peuple consacré à ton nom dit avoir relu tant de témoignages, je croirai en toi et me ferai baptiser en ton nom ». Peu de temps après, l’ennemi se rend. A son retour, Clovis se fait baptiser à Reims, ainsi que 3000 de ses hommes. C’est pourquoi on considère que Sainte Clotilde lui a permis de comprendre que le « salut venait du ciel ».

L’Aviation légère de l’armée de Terre fête Sainte Clotilde depuis peu de temps. A ces débuts, en 1954, c’était la sainte Barbe qui était célébrée, aux côtés des artilleurs. En 1994, il s’agit pour l’ALAT de trouver son propre saint patron. Le choix se porte naturellement sur Sainte Clotilde, celle qui convertit son mari Clovis au lendemain de sa victoire à la bataille de Tolbiac en submergeant l’ennemi par le feu du ciel. En effet, l’histoire de cette sainte se rapproche bien de la devise de l’ALAT « de la terre, par le ciel », qui rassemble toutes les spécialités de l’ALAT et se réfère aux missions de l’arme.

Sainte Clotilde a pour vocation d’être la patronne de tous ceux qui composent et aiment l’ALAT : les pilotes, les mécaniciens, les contrôleurs aériens, les météorologues, les pompiers et bien d’autres spécialités. C’est, par ailleurs, tout le sens donné à la cérémonie traditionnelle organisée aux Invalides le 4 juin pour laquelle sont rassemblés les représentants des forces, des écoles, des associations et à laquelle se joignent ceux qui préparent l’avenir de l’arme (STAT, états-majors parisiens). Que Sainte Clotilde continue de guider, d’inspirer et de protéger tous les aérocombattants de l’ALAT.

Et par Sainte Clotilde, vive l’ALAT !

Général de division Bertrand Vallette d’Osia, père de l’Arme

31/05/2021