Centenaire 14-18 : fait religieux et foi chrétienne dans la Grande Guerre

bandeau 1914 1918 court plaques commemoratives
fait religieux et foi chrétienne Les plaques commémoratives
devenez contributeur

 

1er spahis 59 pmiLe diocèse aux armées françaises et les aumôniers militaires catholiques présentent leurs condoléances aux familles et aux frères d'armes des deux militaires tués du 1er Régiment de Spahis par un engin explosif dans la région de Ménaka au Mali ce 21 février. Pensée pour notre soldat blessé.

photo PMI France lors du 59 PMI - 2017

  • aumonerie
  • Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique : dimanche 2 avril 2017

Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique : dimanche 2 avril 2017

XXIVème saison musicale du Val-de-Grâce
sous le haut patronage du ministre de la Défense

Eglise du Val-de-Grâce
1, place Alphonse Laveran, Paris Ve
(en face de la rue du Val-de-Grâce, en haut du boulevard Saint-Michel, à la hauteur du 277, rue Saint-Jacques)
RER Port-Royal ou Luxembourg • Bus 38, 83, 91

dimanche 2 avril 2017, 17h30entrée libre
Lafayette, nous voilà !
Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique, en avril 1917

Les troupes américaines débarquent en France ; parmi elles, des compositeurs, des big bands militaires. Jazz et rag-time suivent les troupes… :
Scott Joplin (1868-1917) Maple Leaf Rag, pour orchestre à cordes 

Joplin est décédé quelques jours avant l’entrée en guerre des Etats-Unis. Son œuvre fut diffusée en Europe grâce, notamment, à Reese Europe 

James Reese Europe (1880-1919) Castle House Rag 
Version pour orchestre à cordes de Bruno Schweyer 
Chef de l’orchestre Harlem Hellfighters, du 369ème Régiment d’Infanterie des Etats-Unis, entièrement composé de soldats noirs. Il a contribué à l’introduction du ragtime en Europe. 

Cole Porter (1891-1964) Anything goes, pour orgue 

Aux Etats-Unis, de nombreux succès consacrés aux soldats partis en France :
Billy Baskette (1884-1949) Good bye Broadway, hello France ! , chanson de 1917

Version pour baryton  et orchestre à cordes de Bruno Schweyer 

Al Piantadosi (1882-1955) I didn’t raise my boy to be a soldier, pour baryton et orgue, chanson de 1915

Richard A. Whiting (1891-1938) Till we meet again 
Version pour baryton  et orchestre à cordes de Bruno Schweyer 
Publiée en 1918, cette chanson devint l’une des plus grosses ventes de tous les temps, avec 11 millions d’exemplaires 

Geoffrey O’Hara (1882-1967) K-K-K-Katy, pour baryton et orgue, chanson de 1917

Des compositeurs sont durablement marqués par le conflit…
Aaron Copland (1900-1990) Quiet City, pour trompette, cor anglais et cordes 

Charles Ives (1874-1954) Adeste Fideles, pour orgue 

Samuel Barber (1910-1981) Adagio, pour orchestre à cordes 
Cette musique a souvent été associée à des funérailles nationales ou à des événements douloureux dans la vie de certains pays, Etats-Unis en particulier 

Michael Fine (né en 1950) To a Distant Star, 1917, April 6, pour trompette et cordes 
Cette page a été écrite pour commémorer l’entrée en guerre de Etats-Unis. Il s’agira d’une création mondiale.

Guillaume Palissy, baryton

Eric Planté, trompette • Christelle Chaizy, cor anglais

Hervé Désarbre, organiste du Val-de-Grâce

Orchestre à cordes de la Garde républicaine

Lieutenant-colonel Sébastien Billard, direction


Ouverture des portes à 17h

Mots-clés: concert, val de grâce

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Saint Alexandre l'Acémète - Confesseur (4ème s.)
    Il naquit dans une île de la mer Egée en Grèce. Sa formation littéraire à Constantinople en fit un grand lettré. Devenu militaire, il fut gouverneur du Prétoire. Après quatre années de service, il se retira au désert comme le prophète Elie, d'abord en Mésopotamie. Les disciples affluèrent et il répartit ses moines en quatre groupes: grecs, romains, syriens et égyptiens. Il leur donna pour règle de se succéder jour et nuit dans l'église pour chanter sans cesse l'office liturgique dans la langue qui était la leur. Puis, il vint à Constantinople où il fut le fondateur du célèbre monastère des Acémètes (ceux qui ne dorment pas mais se relaient pour la prière perpétuelle) dont s'inspirèrent beaucoup d'autres monastères en Orient. Laus perennis: rite de la louange perpétuelle qui fut inventé par l'archimandrite Alexandre né vers 350 dans une île de l'Asie mineure et mort vers 430. Alexandre fut le fondateur des Acémètes, autrement dit "les non-dormants" ou "les vigilants". (abbaye de Saint Maurice, Suisse)A lire: Les moines Acémètes. Vies des saints Alexandre, Marcel et Jean Calybite.------------------------Soutien aux étudiants en Irak #EtudiantsEnIrak Mgr Mirkis: "En soutenant les jeunes, nous les maintenons dans le pays. Il y aura ainsi des médecins, des pharmaciens et architectes, des ingénieurs"

Les lectures du jour

Fil d'actualité introuvable