Centenaire 14-18 : fait religieux et foi chrétienne dans la Grande Guerre

            bandeau 1914-1918         

Nouvelle traduction du NOTRE PÈRE à partir du 3 décembre

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.   Amen

  • aumonerie
  • Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique : dimanche 2 avril 2017

Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique : dimanche 2 avril 2017

XXIVème saison musicale du Val-de-Grâce
sous le haut patronage du ministre de la Défense

Eglise du Val-de-Grâce
1, place Alphonse Laveran, Paris Ve
(en face de la rue du Val-de-Grâce, en haut du boulevard Saint-Michel, à la hauteur du 277, rue Saint-Jacques)
RER Port-Royal ou Luxembourg • Bus 38, 83, 91

dimanche 2 avril 2017, 17h30entrée libre
Lafayette, nous voilà !
Centième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique, en avril 1917

Les troupes américaines débarquent en France ; parmi elles, des compositeurs, des big bands militaires. Jazz et rag-time suivent les troupes… :
Scott Joplin (1868-1917) Maple Leaf Rag, pour orchestre à cordes 

Joplin est décédé quelques jours avant l’entrée en guerre des Etats-Unis. Son œuvre fut diffusée en Europe grâce, notamment, à Reese Europe 

James Reese Europe (1880-1919) Castle House Rag 
Version pour orchestre à cordes de Bruno Schweyer 
Chef de l’orchestre Harlem Hellfighters, du 369ème Régiment d’Infanterie des Etats-Unis, entièrement composé de soldats noirs. Il a contribué à l’introduction du ragtime en Europe. 

Cole Porter (1891-1964) Anything goes, pour orgue 

Aux Etats-Unis, de nombreux succès consacrés aux soldats partis en France :
Billy Baskette (1884-1949) Good bye Broadway, hello France ! , chanson de 1917

Version pour baryton  et orchestre à cordes de Bruno Schweyer 

Al Piantadosi (1882-1955) I didn’t raise my boy to be a soldier, pour baryton et orgue, chanson de 1915

Richard A. Whiting (1891-1938) Till we meet again 
Version pour baryton  et orchestre à cordes de Bruno Schweyer 
Publiée en 1918, cette chanson devint l’une des plus grosses ventes de tous les temps, avec 11 millions d’exemplaires 

Geoffrey O’Hara (1882-1967) K-K-K-Katy, pour baryton et orgue, chanson de 1917

Des compositeurs sont durablement marqués par le conflit…
Aaron Copland (1900-1990) Quiet City, pour trompette, cor anglais et cordes 

Charles Ives (1874-1954) Adeste Fideles, pour orgue 

Samuel Barber (1910-1981) Adagio, pour orchestre à cordes 
Cette musique a souvent été associée à des funérailles nationales ou à des événements douloureux dans la vie de certains pays, Etats-Unis en particulier 

Michael Fine (né en 1950) To a Distant Star, 1917, April 6, pour trompette et cordes 
Cette page a été écrite pour commémorer l’entrée en guerre de Etats-Unis. Il s’agira d’une création mondiale.

Guillaume Palissy, baryton

Eric Planté, trompette • Christelle Chaizy, cor anglais

Hervé Désarbre, organiste du Val-de-Grâce

Orchestre à cordes de la Garde républicaine

Lieutenant-colonel Sébastien Billard, direction


Ouverture des portes à 17h

Mots-clés: concert, val de grâce

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Sainte Cécile de Rome - Vierge romaine (✝ 230)
    Nous savons peu de chose sur cette grande figure de l'hagiographie féminine. L'histoire nous assure qu'elle appartenait à une grande famille romaine: les "Cecilii", qu'elle était chrétienne, qu'elle aidait les premiers papes de ses deniers et que, lorsque son époux se convertit, ils donnèrent à l'Église un terrain devenu cimetière: les catacombes de Saint Calixte où elle eut le privilège d'être enterrée au milieu des papes. Au IXe siècle, ses reliques furent transférées dans une église romaine proche du Tibre: Sainte Cécile au Transtévère. Hors de là, ce ne sont qu'embellissements d'une poétique admiration. La Cécile légendaire, promue vierge et martyre, a suppléé la Cécile historique, dame romaine opulente et donatrice secourable qui "chantait dans son cœur la gloire de Dieu." Ce qui, en passant, est une belle référence pour tous ceux qui, chanteurs et chanteuses, veulent se mettre sous son patronage.Sainte Cécile est titulaire de l’église cathédrale et patronne principale du diocèse d'Albi. (Les saints de chez nous - diocèse d'Albi - Tarn)"Selon la tradition, elle fut fiancée à un jeune homme prénommé Valérien, qu’elle convertit au christianisme. Ayant refusé d’honorer les divinités romaines, ils souffrirent tous deux le martyre aux alentours de l’an 220; Tiburce, le beau-frère de Cécile, fut également martyrisé." Sainte Cécile dans les peintures de la voûte de la cathédrale.La dévotion du monde chrétien envers la sainte n’a pas cessé de se maintenir. Son nom figure au premier canon de la messe. Elle est devenue la patronne des musiciens. (Diocèse aux Armées françaises)Depuis l’antiquité, à Rome, un titre d’église au Transtévère porte son nom, sa tombe est vénérée au cimetière de Calliste sur la voie Appienne et son culte s’est répandu dans toute l’Église grâce au récit de sa Passion, montrant en elle un exemple parfait de femme chrétienne qui a embrassé la virginité et subi le martyre pour l’amour du Christ.

Les lectures du jour

AELF

Flux RSS de la messe du jour - Calendrier liturgique catholique romain
  • 1ère lecture : « Le Créateur du monde vous rendra l’esprit et la vie » (2 M 7, 1.20-31)

    Lecture du deuxième livre des Martyrs d’Israël

    En ces jours-là,
        sept frères avaient été arrêtés avec leur mère.
    À coups de fouet et de nerf de bœuf,
    le roi Antiocos voulut les contraindre
    à manger du porc, viande interdite.

  • Psaume : (Ps 16 (17), 1.2b, 5-6, 8.15)

    R/

    Au réveil, je me rassasierai de ton visage, Seigneur.

    Seigneur, écoute la justice !
    Entends ma plainte, accueille ma prière :
    mes lèvres ne mentent pas.
    Tes yeux verront où est le droit.

     

    J’ai tenu mes pas sur tes traces :
    jamais mon pied n’a...

  • Evangile : « Pourquoi n’as-tu pas mis mon argent à la banque ? » (Lc 19, 11-28)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


    Acclamation :

    Alléluia. Alléluia.
    C’est moi qui vous ai choisis,
    afin que vous alliez, que vous portiez du fruit,
    et que votre fruit demeure, dit le Seigneur.
    Alléluia.

    (cf. Jn 15, 16)

    En ce temps-là,
        comme on l’écoutait,
    Jésus ajouta une parabole :
    il était près de Jérusalem
    et ses auditeurs pensaient que le royaume de Dieu
    allait se manifester à l’instant...