8 mai 1945 : Les aumôneries militaires célèbrent ensemble l'Espérance

Commémoration_du_8_mai_2020_par_4cultes.jpg

C’est dans les conditions dictées par l’état d’urgence sanitaire que le jeudi 7 mai 2020, les quatre aumôneries militaires – catholique, protestante, israélite, musulmane – ont commémoré ensemble le 75ème anniversaire de la capitulation du 8 mai 1945 marquant la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie.

Monseigneur Antoine de Romanet (évêque aux armées, aumônier en chef du culte catholique), le pasteur Etienne Waechter (aumônier en chef du culte protestant), le rabbin Joël Jonas (aumônier en chef du culte israélite) et l’aumônier en chef-adjoint musulman Johan Quilbeuf (représentant l’aumônier en chef du culte musulman) ont commémoré l’événement en la salle intercultuelle de Balard. Ensemble, chacun à l’aune de sa spiritualité, les aumôniers ont salué la victoire sur les forces nazies et la libération héroïque de la France par tous ceux qui se sont retrouvés dans une même espérance en l’homme et dans les valeurs de notre pays.

Cette célébration du 75ème anniversaire de la victoire sur la « peste brune » rappelle qu’à nouveau, l’Europe va devoir se relever après l’épreuve. Certes blessée, elle s’apprête à montrer sa force de résilience face à la pandémie du Covid-19.

Plus que jamais, les aumôneries militaires font corps autour de nos forces et de la communauté de défense. Dans le respect du principe de laïcité, le soutien moral et spirituel apporté à ceux qui le souhaitent, chacun dans sa foi, dans la cohésion, la solidarité et l’entraide, contribuent de la façon la plus positive à la résilience de notre personnel.

Parce que chaque commémoration est tournée vers l’espérance, les aumôneries militaires, fraternellement assemblées autour de la confiance en la France, en l’Homme et en Dieu, célèbrent en l’armistice du 8 mai 1945 cette aspiration renouvelée et partagée : « Qu’il est bon, qu’il est délicieux, que des frères habitent ensemble ! » (Psaume 133, verset 1).

Imprimer