Soutenez-nous !

 

Denier Toussaint 2019 extérieur

L'Eglise et l'arme nucléaire - Réflexions de Mgr Antoine de Romanet

nuclear threat

La Vie des Diocèses - émission de KTO du 24 juin 2019

Saint du Jour

Nominis

5 août 2020

Tous les saints du jour Nominis
  • Saint Abel de Lobbes - Bénédictin, archevêque de Reims (✝ 770)
    Bénédictin d'origine écossaise, puis archevêque de ReimsMalgré sa bonne réputation, Charles Martel, vainqueur des Arabes à Poitiers, fut aussi un grand amateur des biens d'Eglise dont il s'emparait par personnes interposées, en nommant des abbés de monastères et des évêques qui partageaient avec lui les revenus ecclésiastiques. Pépin le Bref, son fils, voulut réformer cette manière de faire et il nomma Abel, moine de Lobbes en Belgique, comme évêque de Reims. L'évêque destitué, Milon, lui rendit la vie impossible d'autant que Pépin de Bref était fort occupé à guerroyer. Au bout de trois ans, lassé, saint Abel se retira dans son monastère. Il donna à l'Eglise sa prière pour compenser ce qu'il ne pouvait lui donner par son ministère épiscopal.Illustration: Représentation d'Abel de Reims sur un vitrail de la basilique Saint-Remi de Reims.Liste des évêques et archevêques de Reims.
  • Dédicace de Sainte-Marie-Majeure - basilique romaine
    Mémoire liturgique de la dédicace de la basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome, sur l'Esquilin. En 366, la Sainte Vierge apparut à un riche couple sans enfant et, en même temps, au pape Libère pour leur demander la construction d'une basilique à l'endroit qui serait désigné par de la neige qui tomba le 5 août. On lui donna d'abord le nom de Sainte-Marie des Neiges, puis de basilique de Libère, puis de Sainte-Marie de la Crèche, car les reliques de la Crèche y ont été apportées de Bethléem.Appelée maintenant Sainte-Marie-Majeure, c'est une des plus belles églises de Rome."La Basilique de Sainte Marie Majeure, située sur le sommet du col Esquilin, est une des quatre Basiliques patriarcales de Rome et est la seule qui ait conservée les structures paléochrétiennes. La tradition veut que ce fut la Vierge qui indiqua l'emplacement et inspira la construction de sa demeure sur l'Esquilin. En apparaissant dans un rêve au patricien Jean et au pape Liberio, elle demanda la construction d'une église en son honneur, dans un lieu qu'elle aurait miraculeusement indiqué. Le matin du 5 août, le col Esquilin apparut couvert de neige..." (site du Vatican)- Homélie de Fr. Damián NĔMEC, OP, le 5 août 2013, lors du chapitre général de l'Ordre des Prêcheurs, Trogir, Croatie, vidéo de la webTV de la CEFMémoire de la dédicace de la basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome, sur l'Esquilin. En 434, le pape Sixte III l'offrit au peuple de Dieu après le Concile d'Éphèse dans lequel la Vierge Marie fut saluée comme Mère de Dieu.

Les lectures du jour

Messe

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2020 AELF
  • Première lecture : « Je t’aime d’un amour éternel » (Jr 31, 1-7)

    Lecture du livre du prophète Jérémie

        En ce temps-là – oracle du Seigneur –,
    je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël,
    et elles seront mon peuple.
        Ainsi parle le Seigneur :
    Il a trouvé grâce dans le désert,
    le peuple qui a échappé au massacre ;
    Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.
        Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu :
    Je t’aime d’un amour éternel,
    aussi je te garde ma fidélité.
        De nouveau je te bâtirai,
    et tu seras rebâtie, vierge d’Israël.
    De nouveau tu prendras tes tambourins de fête
    pour te mêler aux danses joyeuses.
        De nouveau tu planteras des vignes
    dans les montagnes de Samarie,
    et ceux qui les planteront
    en goûteront le premier fruit.
        Un jour viendra où les veilleurs crieront
    dans la montagne d’Éphraïm :
    « Debout, montons à Sion,
    vers le Seigneur notre Dieu ! »
        Car ainsi parle le Seigneur :
    Poussez des cris de joie pour Jacob,
    acclamez la première des nations !
    Faites résonner vos louanges et criez tous :
    « Seigneur, sauve ton peuple,
    le reste d’Israël ! »

                – Parole du Seigneur.

  • Cantique (Jr 31, 10, 11-12ab, 13)

    Refrain psalmique : (cf. Jr 31, 10d)

    Le Seigneur nous garde,
    comme un berger son troupeau.

    Écoutez, nations, la parole du Seigneur !
    Annoncez dans les îles lointaines :
    « Celui qui dispersa Israël le rassemble,
    il le garde, comme un berger son troupeau.

    « Le Seigneur a libéré Jacob,
    l’a racheté des mains d’un plus fort.
    Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion :
    ils affluent vers les biens du Seigneur.

    « La jeune fille se réjouit, elle danse ;
    jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble !
    Je change leur deuil en joie,
    les réjouis, les console après la peine. »

  • Évangile : « Femme, grande est ta foi ! » (Mt 15, 21-28)

    Acclamation : (Lc 7, 16)

    Alléluia. Alléluia.
    Un grand prophète s’est levé parmi nous,
    et Dieu a visité son peuple.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
        Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.
        Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires,
    disait en criant :
    « Prends pitié de moi, Seigneur, fils de David !
    Ma fille est tourmentée par un démon. »
        Mais il ne lui répondit pas un mot.
    Les disciples s’approchèrent pour lui demander :
    « Renvoie-la,
    car elle nous poursuit de ses cris ! »
        Jésus répondit :
    « Je n’ai été envoyé
    qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. »
        Mais elle vint se prosterner devant lui en disant :
    « Seigneur, viens à mon secours ! »
        Il répondit :
    « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants
    et de le jeter aux petits chiens. »
        Elle reprit :
    « Oui, Seigneur ;
    mais justement, les petits chiens mangent les miettes
    qui tombent de la table de leurs maîtres. »
        Jésus répondit :
    « Femme, grande est ta foi,
    que tout se passe pour toi comme tu le veux ! »
    Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

                – Acclamons la Parole de Dieu.