Soutenez-nous !

 

Denier Toussaint 2019 extérieur

L'Eglise et l'arme nucléaire - Réflexions de Mgr Antoine de Romanet

nuclear threat

La Vie des Diocèses - émission de KTO du 24 juin 2019

La Foi

Foi 4

La Foi, vertu théologale et militaire…

La Foi, est avant tout un don de Dieu, une vertu surnaturelle infuse par Lui, comme l’affirme Dei Verbum : « L’homme a besoin de la grâce prévenante et aidante de Dieu, ainsi que des secours intérieurs du Saint-Esprit. Celui-ci touche le cœur et le tourne vers Dieu, ouvre les yeux de l’esprit et donne à tous la douceur de consentir et de croire à la vérité » (DV 5). La réponse de l’homme à ce don gratuit est la soumission plénière de son intelligence et de sa volonté à Dieu qui se révèle, afin d’entrer en communion intime avec Lui. (Cf. Vatican I : DS 3008).

Croire est donc un acte de l’intelligence adhérant à la vérité divine sous le commandement de la volonté mue par Dieu au moyen de la grâce (Cf. S. Thomas d’Aquin, S.th. II-IIae, 2, 9).

La Foi est la réponse au désir d’absolu, inscrit de manière intrinsèque dans le cœur de l’homme, comme le souligne saint Augustin : « Tu nous as fait pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose en Toi » (S. Augustin, conf. 1, 1, 1).

La Foi chrétienne naît de l’écoute de l’Évangile, de notre adhésion à la Bonne Nouvelle de Jésus, qui nous est donnée par le baptême. Dans notre vie, elle se transforme en une dynamique de combat comme le souligne saint Paul à Timothée : « Mène le bon combat, celui de la Foi, empare-toi de la vie éternelle ! » (1 Tim 6,12). Pour nous militaires, cet ordre nous incite à revêtir de l’armure de Dieu (Eph 6,11), qui nous permet, grâce au bouclier de la Foi, d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais (Eph 6,16).

Prenant appui sur l’apôtre Paul, saint Jean de la Croix explique que la Foi aide à surmonter le domaine du sensible, et nous fait entrer dans le monde surnaturel, où l’ennemi ne peut plus pénétrer. Lors de l’épreuve, l’acte de Foi, appelé acte anagogique, unit notre affection à Dieu. Ainsi, notre âme se détache des choses terrestres et se tourne vers Dieu, devenant de plus en plus forte, elle n’est plus à la merci de la tentation. Par l’entrainement quotidien des actes de Foi, l’âme s’enracine en Dieu et vit chaque chose en Lui.

En ces périodes de crise sanitaire, où le confinement peut être vécu comme un poids, notre Foi, mise à contribution, nous permet de vivre l’abandon dans les mains de Dieu, comme la porte qui nous ouvre le ciel…

 

 

Padré Gautier Filardo, aumônier militaire

 

 Prudence 2

La Prudence

 Force 1

La Force

 Justice 4

La Justice

 Tempérance 1

La Tempérance

 Foi 4

La Foi

 Espérance 1

L'Espérance

  Charité 1

La Charité

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

21 septembre 2020

Tous les saints du jour Nominis
  • Saint Matthieu - Un des apôtres du Christ, martyr (I siècle)
    A Capharnaüm, il y avait un poste de douane. Le fonctionnaire qui tenait ce poste s'appelait Lévi ou Matthieu. Il était fils d'Alphée. Un matin, Jésus l'appelle, Matthieu laisse ses registres et suit Jésus. (Marc 2, 14 - Luc 5, 27) A quelle attente secrète répond-il ainsi? En tout cas, il explose de joie, suit Jésus, l'invite à dîner, invite ses amis. Le fonctionnaire méticuleux devient missionnaire et, choisi comme apôtre, il sera aussi le premier évangéliste(*), relevant méticuleusement les paroles et les actions de Jésus. Ce publicain, méprisé par les scribes, est pourtant le plus juif des quatre évangélistes: 130 citations de l'Ancien Testament. Par la suite, la Tradition lui fait évangéliser l'Éthiopie.(*) Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu Illustration: enluminure du 'book of Lindisfarne' VIIe sc.Des internautes nous signalent:- "St Matthieu est le patron des agents des douanes, et à cette occasion dans certaines directions les remises de la médaille des Douanes aux agents a lieu le 21/09."- "En Basse Sambre, région de l'Arrondissement judiciaire de Namur (Belgique), les professionnels de la comptabilité et de la fiscalité organisent le quatrième vendredi de septembre un banquet pour la fête de la saint Matthieu."Au 21 septembre, au martyrologe romain, fête de saint Matthieu, Apôtre et Évangéliste. surnommé Lévi, appelé par Jésus à le suivre, il abandonna son métier de publicain ou collecteur d'impôts et, choisi dans le groupe des Douze, il écrivit son Évangile, où il montre que Jésus, le Christ, fils de David, fils d'Abraham, a porté à son terme l'ancienne Alliance.

Les lectures du jour

Messe

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2020 AELF
  • Première lecture : « Les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres et aussi les évangélisateurs » (Ep 4, 1-7.11-13)

    Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

    Frères,
        moi qui suis en prison à cause du Seigneur,
    je vous exhorte à vous conduire
    d’une manière digne de votre vocation :
        ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,
    supportez-vous les uns les autres avec amour ;
        ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit
    par le lien de la paix.
        Comme votre vocation vous a tous appelés
    à une seule espérance,
    de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
        Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
        un seul Dieu et Père de tous,
    au-dessus de tous,
    par tous, et en tous.
        À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée
    selon la mesure du don fait par le Christ.
        Et les dons qu’il a faits,
    ce sont les Apôtres,
    et aussi les prophètes, les évangélisateurs,
    les pasteurs et ceux qui enseignent.
        De cette manière, les fidèles sont organisés
    pour que les tâches du ministère soient accomplies
    et que se construise le corps du Christ,
        jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble
    à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu,
    à l’état de l’Homme parfait,
    à la stature du Christ dans sa plénitude.

         – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 18 (19), 2-3, 4-5ab)

    Refrain psalmique : (Ps 18, 5)

    Par toute la terre s'en va leur message.

     Les cieux proclament la gloire de Dieu,
    le firmament raconte l'ouvrage de ses mains.
    Le jour au jour en livre le récit
    et la nuit à la nuit en donne connaissance.

    Pas de paroles dans ce récit,
    pas de voix qui s'entende;
    mais sur toute la terre en paraît le message
    et la nouvelle, aux limites du monde.

  • Évangile : « Suis-moi. L’homme se leva et le suivit » (Mt 9, 9-13)

    Acclamation :

    Alléluia. Alléluia.
    À toi, Dieu, notre louange !
    Toi que les Apôtres glorifient,
    nous t’acclamons : tu es Seigneur !
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
        Jésus sortit de Capharnaüm
    et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu,
    assis à son bureau de collecteur d’impôts.
    Il lui dit :
    « Suis-moi. »
    L’homme se leva et le suivit.

        Comme Jésus était à table à la maison,
    voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
    et beaucoup de pécheurs
    vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
        Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples :
    « Pourquoi votre maître mange-t-il
    avec les publicains et les pécheurs ? »
        Jésus, qui avait entendu, déclara :
    « Ce ne sont pas les gens bien portants
    qui ont besoin du médecin,
    mais les malades.
        Allez apprendre ce que signifie :
    Je veux la miséricorde, non le sacrifice.
    En effet, je ne suis pas venu appeler des justes,
    mais des pécheurs. »

         – Acclamons la Parole de Dieu.