Soutenez-nous !

Denier Toussaint 2019 extérieur

La Vie des Diocèses - émission de KTO du 24 juin 2019

  • diocese

Message du saint Père à Nagasaki le 24 novembre 2019

Pape françois en Papamobile en Corée

Chers frères et sœurs, ce lieu nous rend davantage conscients de la souffrance et de l'horreur que nous les êtres humains nous sommes capables de nous infliger. La croix bombardée et la statue de Notre-Dame, récemment découvertes dans la cathédrale de Nagasaki, nous rappellent une fois de plus l'horreur indescriptible vécue dans leur propre chair par les victimes et leurs familles.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Le pape à Nagasaki et Hiroshima : un discernement prophétique des signes des temps – Mgr Antoine de Romanet - 26/11/2019

Tour de Babel

Le cri prophétique que vient de lancer le Saint-Père dans son message du 24 novembre sur les armes nucléaires nous offre un discernement providentiel des signes des temps, avec en toile de fond Hiroshima et Nagasaki, la souffrance et l'horreur indescriptible des victimes et de leurs familles.

Au commencement, « Dieu vit tout ce qu'il avait fait, c'était très bon » (Genèse 1,31). Mais par sa désobéissance, « voilà que l'homme est devenu l'un de nous, pour connaître le bien et le mal » (Genèse 3,22). Caïn et Abel illustrent l'intensité du combat spirituel. Le Seigneur met Caïn en garde : « Le péché n'est-il pas à la porte, une bête tapie qui te convoite, pourras-tu le dominer ? » (Genèse 4, 7). Peu après, « Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua. Le Seigneur dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? ». Il répondit : « Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ? » (Genèse 4,8-9).

Lire la suite

Imprimer E-mail

L'Eglise et l'arme nucléaire - Conférence de Mgr Antoine de Romanet

Antoine de Romanet 6 retouché

Mgr Antoine de ROMANET

Evêque aux Armées françaises

IXèmes assises nationales de la recherche stratégique

Amphi Foch – Ecole Militaire - 6 décembre 2018

La guerre est la pire réalité que puisse connaitre l’humanité. Elle est volonté de puissance, domination, orgueil, égoïsme, mépris du frère, mépris de la vie. Nous sommes en communion totale avec Haïm Korsia, « grand témoin » de ce matin à mes côtés, sur cet interdit fondamental : « tu ne commettras pas de meurtre ».

Redisons-nous très simplement quelques éléments de fond :

Les militaires détestent la guerre. Parce que c’est eux qui la font ils savent ce qu’elle est.

La force est là pour désamorcer la violence, les armes n’ont jamais rien réglé.

Lire la suite

Imprimer E-mail

L'Eglise et l'arme nucléaire - Synthèse de Mgr Antoine de Romanet

nuclear threat

L’arme nucléaire en 2019 :

évolutions stratégiques, militaires, diplomatiques,

juridiques et morales.

Quelle parole pour l’Église catholique aujourd’hui ?

 

SYNTHÈSE EN 24 POINTS

 

« Si vous mettez l’arme nucléaire hors-la-loi,

 seuls les hors-la-loi utiliseront l’arme nucléaire »

 

  • Avec la mise en œuvre de l’énergie atomique sous forme d’armes de guerre, l’humanité est entrée dans un « nouvel âge », terrifiant : désormais l’homme a pénétré l’intime de la matière/masse/énergie et tient entre ses mains la capacité de décider de la « fin du monde ».
  • Il faut un important investissement personnel pour sortir de tensions clivantes entre les « pour » et les « contre » le nucléaire militaire: le sujet n’est ni d’être « pour » ni d’être « contre », mais de partir du réel pour tenter d’avancer concrètement vers un monde de justice, de confiance et de paix. Le coeur du sujet est que la rationalité de la dissuasion tient au fait qu’elle « contient » la violence, au double sens du terme, c’est-à-dire qu’elle est cette stratégie qui intériorise une violence absolue pour la limiter absolument, c’est-à-dire pour en interdire l’emploi. La question du nucléaire a tout à gagner à être intégrée dans une approche structurée, transversale et globale prenant en compte la complexité et la volatilité des réalités géopolitiques contemporaines.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Lettre de Mgr Antoine de Romanet, Évêque aux Armées (octobre 2019)

61 PMI Messe dinitiation chrétienne Antoine Langlois 68

Depuis deux ans, je suis plongé au coeur d'un diocèse tout entier mobilisé au côté de nos soldats. Au quotidien, nos aumôniers accompagnent ces femmes et ces hommes qui engagent leur vie au service de notre paix, de notre sécurité, de notre liberté...

UN MONDE PLUS QUE JAMAIS INCERTAIN ET INSTABLE

Nous découvrons chaque jour la partie émergée d'un iceberg de tensions, de rapports de force entre des pays et des continents qui ne portent pas les mêmes systèmes de valeurs ni les mêmes visions du monde. Qu'il s'agisse des grands accords stratégiques de contrôle des armements remis en cause, des périls identifiés dans l'espace, de la course effrénée à l'avance technologique dans la cyber-défense où menaces et contre-menaces se font face en une inquiétante dialectique...

Lire la suite

Imprimer E-mail

Des nouvelles des séminaristes

ordination Maxime et Romain Fdsq 96

En créant les« diocèses aux Armées» en 1986, le Pape Jean-Paul II a ouvert la possibilité pour les aumôneries militaires de former des séminaristes, puis après leur ordination de les «incardiner». Mgr. Le Gal fut le premier à envoyer en formation dans le cadre de séminaires diocésains.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Messe des Ailes brisées

Connaissez-vous la messe pour l'association des Ailes brisées ? Elle a été célébrée par Mgr Antoine de Romanet, évêque aux Armées françaises, samedi 12 octobre 2019, en la cathédrale des Invalides. Cette messe pour le monde de l'aviation civile et militaire existe depuis 70 ans.

 

Imprimer E-mail

Guyane : Chemins de foi en Amazonie - Documentaire KTO

Au cœur du « Paradis infernal » de la Guyane, l’aumônier militaire Marie-Andrée porte la présence du Christ auprès des soldats du 9eme régiment d’infanterie de marine, qui traquent les orpailleurs illégaux ravageant la forêt et le fleuve. Un beau témoignage sur l’évangélisation dans le respect des cultures locales. Documentaire coproduit par KTO et Parce Que Prod, réalisé par Matthieu Saintenac.

Imprimer E-mail

Prière du para - Fête de la Saint Michel au 3e RPIMa

Messe pour la saint Michel au 3e régiment parachutiste d'infanterie de marine, à la cathédrale de Carcassonne. A l’issue de la célébration, les parachutistes ont entonné la "prière du para". Un texte écrit par le lieutenant Zirnheld, parachutiste de la France Libre, tué au combat en 1942.

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

13 décembre 2019

Tous les saints du jour
  • Sainte Lucie de Syracuse - Vierge et martyre en Sicile (✝ v. 305)
    Vierge et martyre à Syracuse, elle est victime de la persécution de Dioclétien en 304. Son nom même évoque la lumière, mais sa vie reste dans l'ombre. Elle fut très populaire et son culte remonte aux premiers siècles. Il s'étendit jusqu'en Scandinavie, en particulier en Suède où la fête païenne de la lumière et des mauvais esprits qui luttent contre elle, a été remplacée par la fête de sainte Lucie. A cette date, ce sont les longues nuits de l'hiver nordique. Nous connaissons aussi de longues nuits dans les doutes de notre foi. La rédaction de sa 'passion' date du Ve voire du VIe siècle et beaucoup de détails y sont légendaires: enfermée dans un lieu de prostitution, elle sut résister à toute avance; attelée à deux bœufs pour l'écarteler, ils ne purent bouger; mise sur un bûcher, les flammes s'éloignèrent d'elle. Ses reliques vénérées à Syracuse ont été transportées d'abord à Constantinople et actuellement à Venise. Saint Thomas d'Aquin parle d'elle à deux reprises dans sa 'Somme théologique'. Elle se serait rendue en pèlerinage à Catane sur le tombeau de sainte Agathe pour demander la guérison de sa mère. Ce miracle accompli elle distribua sa fortune aux pauvres. Dénoncée comme chrétienne, condamnée à être livrée à des débauchés, elle fut comme une 'colonne inébranlable' d'après une hymne... De cette 'fabuleuse' passion, nous retiendrons la réponse qu'elle fit à son juge: "Toi tu gardes les volontés de tes princes et moi j'observe nuit et jour les volontés de mon Dieu... Toi tu désires leur plaire et moi je n'ai d'autre ambition que de plaire au Christ seul. Fais donc ce qui te semble utile et moi je ferai ce qui sera utile au salut de mon âme".De Syracuse où elle était l'objet d'une dévotion fort tendre dès le IVe siècle, son culte se répandit dans tout l'occident. La Corse du Moyen Age lui a dédié quelque vingt-neuf sanctuaires. (d'après 'Église de Corse en prière' - diocèse d'Ajaccio)- vidéo de la webTV de la CEF: Fête de Sainte Lucie à Ville di Pietrabugno.Illustration: photo prise dans une église de la citadelle de Rhodes. Elle représente Sainte Lucie (XIVe siècle, école toscane)Mémoire de sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse en Sicile, vers 300. Tant qu'elle vécut, elle garda sa lampe allumée pour aller au-devant de l'Époux et, conduite à la mort pour le Christ, elle mérita d'entrer avec lui dans la salle des noces et de posséder la lumière qui n'a pas de fin.

Les lectures du jour

Messe

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2019
  • Première lecture : « Si tu avais prêté attention à mes commandements ! » (Is 48, 17-19)

    Lecture du livre du prophète Isaïe

    Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur,
    Saint d’Israël :
    Je suis le Seigneur ton Dieu,
    je te donne un enseignement utile,
    je te guide sur le chemin où tu marches.
    Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements,
    ta paix serait comme un fleuve,
    ta justice, comme les flots de la mer.
    Ta postérité serait comme le sable,
    comme les grains de sable, ta descendance ;
    son nom ne serait ni retranché
    ni effacé devant moi.

    – Parole du Seigneur.

  • Psaume (1, 1-2, 3, 4.6)

    Refrain psalmique : (cf. Jn 8, 12)

    Qui marche à ta suite, Seigneur,
    aura la lumière de la vie.
     

    Heureux est l’homme
         qui n’entre pas au conseil des méchants,
    qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
    ne siège pas avec ceux qui ricanent,
    mais se plaît dans la loi du Seigneur
    et murmure sa loi jour et nuit !

    Il est comme un arbre
         planté près d’un ruisseau,
    qui donne du fruit en son temps,
    et jamais son feuillage ne meurt ;
    tout ce qu’il entreprend réussira.
    Tel n’est pas le sort des méchants.

    Mais ils sont comme la paille
         balayée par le vent,
    Le Seigneur connaît le chemin des justes,
    mais le chemin des méchants se perdra.

  • Évangile : Ils n’écoutent ni Jean ni le Fils de l’homme. (Mt 11, 16-19)

    Acclamation :

    Alléluia, Alléluia. Le Seigneur vient : allez à sa rencontre ! C’est lui le Prince de la paix. Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
    Jésus déclarait aux foules :
    « À qui vais-je comparer cette génération ?
    Elle ressemble à des gamins assis sur les places,
    qui en interpellent d’autres en disant :
    “Nous vous avons joué de la flûte,
    et vous n’avez pas dansé.
    Nous avons chanté des lamentations,
    et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.”
    Jean est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas,
    et l’on dit : “C’est un possédé !”
    Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit,
    et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne,
    un ami des publicains et des pécheurs.”
    Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste
    à travers ce qu’elle fait. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.