Centenaire 14-18 : fait religieux et foi chrétienne dans la Grande Guerre

            bandeau 1914-1918         

Bleuet de France : La collecte nationale du 8 mai approche !

campagne bleuet de franceLa collecte nationale du 8 mai approche à grand pas... 
Commandez dès maintenant votre produit Bleuet de France pour être équipé le jour J !

 https://20bis-shop.com/25-bleuet-de-france

  • eveque
  • Monseigneur Jacques FIHEY : 1er évêque aux armées françaises

Monseigneur Jacques FIHEY : 1er évêque aux armées françaises

Mgr Jacques Fihey 1er eveque aux armees webMgr Jacques Fihey, évêque aux armées françaises de 1983 à 1989, est décédé le 12 mars 2017 à Nantes. Ses obsèques ont eu lieu le jeudi 16 mars en la cathédrale de Coutances.

«’ Souvenez-vous de ceux qui vous ont dirigés’  écrivait l’auteur de la Lettre aux Hébreux.  Souvenez-vous de Jacques Fihey : il vous a annoncé la parole de Dieu. Méditez sur l’aboutissement de la vie qu’il a menée, et surtout imitez sa foi. » C’est  ainsi que se termine l’homélie prononcée lors des obsèques de Mgr Fihey.

C’est vrai, le temps passe, peu de militaires en activité l’ont connu, par contre quelques aumôniers (bénévoles ou de réserve) ont servi sous sa direction pastorale. Nous voulons rendre hommage à Mgr Fihey qui a été le premier évêque de notre diocèse ;  nous le faisons à travers quelques-uns de ses textes parus dans la revue EGMIL  ou des messages au Pèlerinage Militaire International. Ils  permettront à tous d’entrer plus avant dans notre histoire diocésaine.
C’est en mai 1986, durant l’épiscopat de Mgr Fihey, que le Pape Jean Paul II a créé  notre diocèse, le diocèse aux armées  françaises.

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

Tous les saints du jour
  • Saint Didier de Vienne - Evêque de Vienne (✝ v. 607)
    Évêque de Vienne à partir de 595, au temps où Brunehaut gouvernait l'Austrasie pour le compte de son petit-fils, roi nominal de 15 ans. Didier, soutenu par le pape saint Grégoire le Grand, s'élevait contre les mœurs et les scandales de la cour. Pour le faire taire, la reine convoqua un concile à Châlon-en-Bourgogne et y fit comparaître une certaine Justa qui se plaignit d'avoir été violée par saint Didier en présence d'un témoin, domestique de la cour royale. Les évêques de la province de Lyon déposèrent leur collègue, mais trois ans plus tard, la reine troublée par la mort des deux accusateurs, fit revenir Didier qui n'en continua pas moins à admonester la vieille criminelle qui n'arrêtait ni ses débauches ni ses tueries. Pour en finir, elle envoya des soldats qui allèrent tirer saint Didier de sa cathédrale et le tuèrent à coups de pierres. Six ans plus tard, Clotaire II fit attacher Brunehaut par un bras et une jambe derrière un cheval lancé au galop et c'est ainsi qu'à quatre-vingt ans périt la meurtrière de saint Didier. - La localité de Saint-Didier-sur-Chalaronne-01140 rappelle que ce fut là que saint Didier donna sa vie pour la vérité. - L'église de Voreppe (38340) est dédiée à saint Didier comme celles d'une dizaine de paroisses de l'Isère. Il porte la palme des martyrs. Deux anges tiennent le livre, la crosse et la mitre, symboles de sa charge d'évêque pasteur et enseignant. Illustration: peintures murales d'Alexandre Debelle, 'Corepha' = COmité de REcherche et de Promotion de l'Histoire et de l'Art à Voreppe.- "Originaire d’Autun, Didier devint évêque de Vienne vers 595. Il fut le correspondant de saint Grégoire le Grand. La reine Brunehaut ne lui pardonna pas ses remontrances: elle le fit d’abord déposer et exiler puis, quatre ans après, vers 607, assassiner dans le village, qui s’appelle maintenant Saint Didier-sur-Chalaronne (Ain)" (Saint Didier, Evêque de Vienne et martyr - diocèse de Valence )Sur le territoire de Lyon, en 606 ou 607, la passion de saint Didier, évêque de Vienne. Ayant reproché à la reine Brunehaut un mariage incestueux et d’autres dépravations, il fut d’abord envoyé par elle en exil, puis, sur son ordre, arrêté dans sa cathédrale, et enfin lapidé par les soldats et achevé à coups de bâton, recevant ainsi la couronne du martyre.

Les lectures du jour

AELF

Flux RSS de la messe du jour - Calendrier liturgique catholique romain
  • 1ère lecture : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison » (Ac 16, 22-34)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là,
    dans la ville de Philippes,
    la foule se déchaîna contre Paul et Silas.
    Les magistrats ordonnèrent
    de leur arracher les vêtements
    pour leur donner la bastonnade.
    Après les avoir roués de coups,
    on les jeta en prison,
    en donnant au...

  • Psaume : (137 (138), 1-2a, 2bc- 3, 7c- 8)

    R/

    Ta main droite me sauve, Seigneur.
    ou : Alléluia !

    De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
    tu as entendu les paroles de ma bouche.
    Je te chante en présence des anges,
    vers ton temple sacré, je me prosterne.

     

    Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta...

  • Evangile : « Si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous » (Jn 16, 5-11)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


    Acclamation :

    Alléluia. Alléluia.
    Je vous enverrai l’Esprit de vérité, dit le Seigneur ;
    il vous conduira dans la vérité tout entière.
    Alléluia.

    (cf. Jn 16, 7.13)

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
    « Je m’en vais maintenant auprès de Celui qui m’a envoyé,
    et aucun de vous ne me demande : “Où vas-tu ?”
    Mais, parce que je vous dis cela,
    la...