Soutenez-nous !

 

Denier Toussaint 2019 extérieur

L'Eglise et l'arme nucléaire - Réflexions de Mgr Antoine de Romanet

nuclear threat

La Vie des Diocèses - émission de KTO du 24 juin 2019

  • PMI

Pays participant au 55ème Pèlerinage Militaire Internationnal

 

DELEGATION ou Représentant d'Ambassade * DRAPEAU effectif 
Allemagne allemagne 729
Argentine * argentine 3
Autriche autriche 320
Belgique belgique 135
Bénin benin 3
Bosnie-Herzegovine bosnie 46
Brésil bresil 4
Burkina-Faso burkina-faso
Canada canada 22
Cameroun cameroun 5
Chili * chili 10
Congo-Brazzaville congo 97
Corée du Sud coree du sud  
Côte d'Ivoire cote d ivoire 72 
Croatie croatie 598
Espagne espagne 226
Etats-Unis etats_unis 465
France france 3794
Grande Bretagne royaume_uni  277
Hongrie hongrie 95
Irlande irlande 300
Italie italie  2550
Lettonie  lettonie  
Lituanie lituanie 42
Luxembourg luxembourg 64
Madagascar madagascar 41
Nigéria * nigeria 2
Monaco monaco  3
Pays-Bas pays_bas 243
Pérou * perou 8
Pologne pologne 208
Portugal portugal 155
République Démocratique du Congo (RDC) * rdc 2
République Tchèque republique_tcheque 87
Saint-Siège vatican  30
Slovaquie slovaquie 136
Slovénie slovenie 28
Suisse suisse 120
Togo * togo  
Ukraine ukraine 131
Norvège  norvege  29
Philipines  philippines 1
Total Inscriptions    11 082

 

  FRANCE
aumônerie régionale effectifs
Lyon 705
Metz 535
Rennes 699
IDF 623
Bordeaux 392
A Lourdes + HNDA 705
total 3 659

 

CAMP MILITAIRE
PAYS EFFECTIF
   
Etrangers 545 
France 501 
   

Filles logées
à la Cité St Pierre

119 

 TOTAL GENERAL

 1 165

Imprimer E-mail

Message du Saint-Père à l'occasion du 55° PMI

Informé du déroulement à Lourdes du 55ème Pèlerinage Militaire International, du 24 au 26 mai 2013, le Saint-Père a chargé le Cardinal Secrétaire d’Etat d’adresser en son nom aux participants le message suivant, sollicité par le Préfet de la Congrégation pour les Évêques :

« Sa Sainteté le Pape François exprime son union dans la prière aux pèlerins rassemblés à Lourdes à l’occasion du 55ème pèlerinage militaire international. Il souhaite que chacun puisse se mettre à l’école de la Vierge Marie, pour découvrir ou approfondir sa foi en Dieu qui est Père, Fils et Esprit.

En cette Année de la foi, chers pèlerins militaires, venus de plusieurs continents, vous voici rassemblés près de la grotte de Massabielle, où vous êtes venus pour vous mettre sous la protection de Notre-Dame et demander au Seigneur le don de la paix pour notre monde mais aussi de vous guider dans votre vie personnelle et professionnelle. Pendant ce pèlerinage militaire regardez le Christ qui est « à l’origine et au terme de notre foi » (He 12,2). A Lourdes, la porte de la foi vous est grande ouverte. Regardez et contemplez la Vierge Marie, elle vous invite à vous mettre à son école. Elle est venue ici pour aider Bernadette à vivre une relation d’amitié profonde avec le Christ. Comme Bernadette, ayez pleine confiance en l’amour de Dieu. Il n’abandonne jamais ses enfants. Avec Bernadette, sous le regard de la Vierge Marie, apprenez la foi de l’Eglise, elle vous aidera à tenir dans votre métier passionnant et difficile. N’ayez pas peur de professer votre foi, vous qui êtes si souvent confrontés au mal qui est au cœur de l’homme, à la violence et à la haine ! N’hésitez pas à réciter, seul, en groupe ou en famille, la Profession de Foi de l’Eglise ! Prenez du temps pour nourrir votre foi, en méditant la Parole de Dieu, en vivant des sacrements et de l’enseignement de l’Eglise ; vous découvrirez ainsi la richesse de la foi qui nous unit les uns aux autres. Portez avec courage cette Bonne Nouvelle à tous ceux que vous rencontrerez. En confiant à la protection de Notre- Dame de Lourdes et à l’intercession de sainte Bernadette tous les participants au pèlerinage, leurs familles, les blessés et les malades et les hospitaliers de Notre-Dame des Armées, ainsi que les nouveaux baptisés et confirmés de ces jours-ci, sans oublier les familles endeuillées par les conflits, le Saint-Père accorde à tous une affectueuse bénédiction. »

Cardinal Tarcisio Bertone
Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté

Imprimer E-mail

le 55ème Pèlerinage Militaire International

livret-pelerin-55-pmi

Le PMI s'est déroulé du vendredi 24 au dimanche 26 mai 2013 sur le thème :  Lourdes : une porte pour la Foi

 56° PMI : 16, 17 et 18 mai 2014


Effectif des Pays participant au 55 PMI - number of delegations  
Message du Saint-Père à l'occasion du 55° PMI 
Homélie pour la messe d’accueil France - Vendredi 24 mai 2013

Rencontre avec les catéchumènes et les confirmands 
Homélie pour la messe de l’initiation chrétienne - Samedi 25 mai 2013

nouveauHomélie pour la messe internationale du 55ème PMI

video-ouverture-inter-55-pmi   video-sapeurs-pompiers 

video-kto-pmi-2013     bapteme-confirmation-2013

irlande-video-messe   legion-video-irlande   pmi-celebration-video  festival-musique-video-55

Imprimer E-mail

Communiqué de presse du 55ème PMI

Dossier de Presse 55ème
Pèlerinage Militaire International (P.M.I.)

sur le thème : 

« Lourdes, une porte pour la Foi »

 

 

Les 24, 25 et 26 mai 2013, plus de 12 000 militaires, personnels civils de la Défense et leurs familles participeront au 55ème Pèlerinage Militaire International (55ème PMI) dans les Sanctuaires de la ville de Lourdes, cité mariale du département des Hautes-Pyrénées, région Midi-Pyrénées. Ils participeront aux nombreuses activités nationales et internationales préparées et orchestrées durant l'année précédente par les 16 pays organisateurs sous la présidence de Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises.

 

35 pays sont représentés cette année. Certains par une nombreuse délégation (France, Italie, Allemagne, Croatie) d'autres par la présence des attachés de Défense (Pérou, Argentine, Philippines, Chili, Nigéria, Brésil).

 

L'Hospitalité Notre-Dame des Armées (HNDA) prend en charge les blessés et malades des armées qui désirent participer au PMI. Des blessés militaires témoigneront des difficultés traversées et de leur reconstruction.

 

1500 jeunes militaires, français et étrangers, sont logés dans un camp militaire dressé à cette occasion sur les hauteurs de Lourdes par le 35° RAP de Tarbes. Il est le lieu d'une réelle fraternité internationale soutenue par des rendez-vous spirituels.

 

Trois journées intenses de spiritualité, de fête et de réflexion au pied de la grotte de Massabielle, où la Vierge Marie apparut 18 fois à Bernadette Soubirous en 1858.

 

Depuis 1958, date du 1er PMI, les militaires sont fidèles à ce grand rendez-vous pour la Paix auquel peuvent se joindre des pèlerins civils.

 

Contacts Presse
Edith-Noëlle Carbonneaux
Diocèse aux armées - service communication
20bis rue Notre-Dame des Champs - 75006 Paris
Tel. 06 83 31 70 47 - 01 53 63 06 18

Une conférence de presse aura lieu
le vendredi 24 mai 2013 à 12 heures
à l'hémicycle Sainte Bernardette à Lourdes.

Les journalistes et photographes peuvent faire la demande d'accréditation dès maintenant aurprès du service communication.

L'acueil des journalistes sera assurée pendant toute la durée du PMI à Lourdes, au Musée Sainte Bernadette, salle Mgr Théas (Rez-de-chausée) Tel : 06 83 31 70 47

Retrouvez toutes les informations du PMI en continu sur le site :
www.dioceseauxarmees.catholique.fr

 

Imprimer E-mail

Contacts Presse

Edith-Noëlle CARBONNEAUX
Diocèse aux armées françaises – service communication
20bis rue Notre-Dame des Champs – 75006 Paris
Tél. 01 53 63 06 18 Port. 06 83 31 70 47

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
site : www.dioceseauxarmees.catholique.fr

Contacts à LourdesL’accueil des journalistes sera assuré pendant la durée du 55èmePMI à Lourdes, au Musée Sainte Bernadette, salle Mgr Théas (rez-de-chaussée) Tél. 06 83 31 70 47

Imprimer E-mail

Présentation du 55èmePMI

Le thème du pèlerinage militaire international portera sur :

« Lourdes, une porte pour la Foi »

 

Les 24, 25 et 26 mai 2013, plus de 12 000 militaires, personnels civils de la Défense et leurs familles participeront au 55e Pèlerinage militaire international(55èmePMI) dans les Sanctuaires de la ville de Lourdes, cité mariale du département des Hautes-Pyrénées, région Midi-Pyrénées. Ils participeront aux nombreuses activités nationales et internationales préparées et orchestrées durant l’année précédente par les 16 pays organisateurs, sous la présidence de Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises.

 

35 pays sont représentés cette année. Certains par une nombreuse délégation (France, Italie, Allemagne, Croatie) d’autres par la présence des attachés de Défense (Pérou, Argentine, Philippines, Chili, Nigéria, Brésil).

L’Hospitalité Notre-Dame des Armées (HNDA) prend en charge les blessés et malades des armées qui désirent participer au PMI. Le 55èmePMI sera marqué par le témoignage de militaires blessés en opération. Ces blessés militaires témoigneront des difficultés traversées et de leur reconstruction après l’accident.

 

De nombreux jeunes militaires, français et étrangers, sont logés dans un camp militaire dressé à cette occasion par le 35e RAP de Tarbes. Il est le lieu d’une réelle fraternité internationale soutenue par des rendez-vous spirituels.

 

Entre les grandes cérémonies internationales, les différents diocèses aux armées se retrouveront autour de célébrations nationales avec leur évêque. Ainsi la France, comme chaque année, célébrera les sacrements de l’Initiation chrétienne ; le nombre de catéchumènes ne diminue pas, signe de la vitalité des aumôneries Trois journées intenses de spiritualité, de fête et de réflexion au pied de la grotte de Massabielle, où la Vierge Marie apparut 18 fois à Bernadette Soubirous en 1858.

Depuis 1958, date du 1er PMI, les militaires sont fidèles à ce grand rendez-vous pour la Paix auquel peuvent se joindre des pèlerins civils.

Imprimer E-mail

Saint du Jour

Nominis

1 avril 2020

Tous les saints du jour
  • Saint Hugues de Grenoble - évêque de Grenoble (✝ 1132)
    x renvoi pour que la fête de Pâques 2018 soit la première.Né à Châteauneuf sur Isère, dans le département de la Drôme, il était le fils d'un officier. Saint Hugues était chanoine de Valence quand le légat du Pape Grégoire VII le nomma au siège épiscopal de Grenoble dans le Dauphiné. A cette époque, une grande partie du clergé de ce diocèse était d'une moralité particulièrement déplorable. Au bout de deux années, Hugues, découragé, se retira à l'abbaye de la Chaise-Dieu dans le Velay. Il y vécut quinze mois parfaitement heureux, jusqu'au jour où un ordre pontifical lui enjoignit d'aller réoccuper son siège épiscopal. Ce fut lui qui procura à saint Bruno, son ancien professeur de Reims, la solitude inaccessible qu'il cherchait pour y fonder son Ordre. Il l'installa dans la vallée de la Grande-Chartreuse d'où il tire son nom. Hugues y séjournait le plus souvent possible. Saint Bruno, qu'il avait pris comme directeur spirituel, eut souvent fort à faire pour l'empêcher de ruiner sa santé à force d'austérités. Il lui interdit notamment de vendre le cheval qui lui servait pour visiter son diocèse, comme il avait vendu, pour aider les pauvres, l'anneau pastoral qu'on lui avait offert et son calice le plus précieux. Saint Hugues prit une part importante au concile de Vienne (1077) où fut condamné l'empereur Henri IV, l'habile simulateur de Canossa devant le pape Grégoire VII.Saint Hugues et Saint Bruno:Le diocèse de Grenoble voit naître ou s'établir de nombreuses communautés et de grandes figures religieuses.En 1084 saint Bruno s'installe avec l'accord de saint Hugues, évêque de Grenoble, en Chartreuse et fonde l'ordre des Chartreux. Saint Hugues est lui-même connu pour avoir libéré l'Église du pouvoir des laïcs, et considéré comme le véritable fondateur du diocèse car il en fixe le territoire. Il fonde aussi le monastère de Chalais. (L'histoire du diocèse)"L'évêque de Grenoble est né vers 1053 à Chateauneuf-sur-Isère dans la famille des seigneurs du lieu.Chanoine de l'Église de Valence, il fut associé à la réforme entreprise par Grégoire VII et son légat, Hugues évêque de Die. Devenu évêque, il accueillera saint Bruno au désert de Chartreuse. Il aurait voulu embrasser lui-même la vie monastique à la Chaise-Dieu. Il meurt après plus de cinquante ans d'épiscopat, le 1er avril 1132." (Saint Hugues, Évêque de Grenoble - diocèse de Valence)À Grenoble, en 1132, saint Hugues, évêque, qui travailla à réformer les moeurs du clergé et du peuple et, au cours de son épiscopat, ardemment désireux de solitude, conduisit saint Bruno et ses compagnons dans le désert de la Chartreuse, et dirigea avec soin son Église en lui donnant l'exemple, pendant près de cinquante ans.

Les lectures du jour

Messe

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2020
  • Première lecture : « Dieu a envoyé son ange et délivré ses serviteurs » (Dn 3, 14-20.91-92.95)

    Lecture du livre du prophète Daniel

    En ces jours-là,
        le roi Nabucodonosor parla ainsi :
    « Est-il vrai, Sidrac, Misac et Abdénago,
    que vous refusez de servir mes dieux
    et d’adorer la statue d’or que j’ai fait ériger ?
        Êtes-vous prêts, maintenant, à vous prosterner
    pour adorer la statue que j’ai faite,
    quand vous entendrez le son du cor, de la flûte, de la cithare,
    de la harpe, de la lyre, de la cornemuse
    et de toutes les sortes d’instruments ?
    Si vous n’adorez pas cette statue,
    vous serez immédiatement jetés dans la fournaise de feu ardent ;
    et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ? »
        Sidrac, Misac et Abdénago dirent au roi Nabucodonosor :
    « Ce n’est pas à nous de te répondre.
        Si notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer,
    il nous délivrera de la fournaise de feu ardent et de ta main, ô roi.
        Et même s’il ne le fait pas,
    sois-en bien sûr, ô roi :
    nous ne servirons pas tes dieux,
    nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as érigée. »
        Alors Nabucodonosor fut rempli de fureur
    contre Sidrac, Misac et Abdénago,
    et son visage s’altéra.
    Il ordonna de chauffer la fournaise
    sept fois plus qu’à l’ordinaire.
        Puis il ordonna aux plus vigoureux de ses soldats
    de ligoter Sidrac, Misac et Abdénago
    et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.

        Le roi Nabucodonosor les entendit chanter.
    Stupéfait, il se leva précipitamment
    et dit à ses conseillers :
    « Nous avons bien jeté trois hommes, ligotés,
    au milieu du feu ? »
    Ils répondirent :
    « Assurément, ô roi. »
        Il reprit :
    « Eh bien moi, je vois quatre hommes
    qui se promènent librement au milieu du feu,
    ils sont parfaitement indemnes,
    et le quatrième ressemble à un être divin. »
        Et Nabucodonosor s’écria :
    « Béni soit le Dieu de Sidrac, Misac et Abdénago,
    qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs !
    Ils ont mis leur confiance en lui,
    et ils ont désobéi à l’ordre du roi ;
    ils ont livré leur corps
    plutôt que de servir et d’adorer
    un autre dieu que leur Dieu. »

                – Parole du Seigneur.

  • Cantique (Dn 3, 52, 53, 54, 55, 56)

    Refrain psalmique : (Dn 3, 52)

    À toi, louange et gloire éternellement !

    Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères : R/

    Béni soit le nom très saint de ta gloire : R/

    Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire : R/

    Béni sois-tu sur le trône de ton règne : R/

    Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes : R/

    Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim : R/

    Béni sois-tu au firmament, dans le ciel : R/

  • Évangile : « Si le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres » (Jn 8, 31-42)

    Acclamation : (cf. Lc 8, 15)

    Ta parole, Seigneur, est vérité
    et ta loi, délivrance.

    Heureux ceux qui ont entendu la Parole
    dans un cœur bon et généreux,
    qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.
    Ta parole, Seigneur, est vérité
    et ta loi, délivrance.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
        Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui :
    « Si vous demeurez fidèles à ma parole,
    vous êtes vraiment mes disciples ;
        alors vous connaîtrez la vérité,
    et la vérité vous rendra libres. »
        Ils lui répliquèrent :
    « Nous sommes la descendance d’Abraham,
    et nous n’avons jamais été les esclaves de personne.
    Comment peux-tu dire :
    “Vous deviendrez libres” ? »
        Jésus leur répondit :
    « Amen, amen, je vous le dis :
    qui commet le péché
    est esclave du péché.
        L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ;
    le fils, lui, y demeure pour toujours.
        Si donc le Fils vous rend libres,
    réellement vous serez libres.
        Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham,
    et pourtant vous cherchez à me tuer,
    parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous.
        Je dis ce que moi, j’ai vu
    auprès de mon Père,
    et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu
    chez votre père. »
        Ils lui répliquèrent :
    « Notre père, c’est Abraham. »
    Jésus leur dit :
    « Si vous étiez les enfants d’Abraham,
    vous feriez les œuvres d’Abraham.
        Mais maintenant, vous cherchez à me tuer,
    moi, un homme qui vous ai dit la vérité
    que j’ai entendue de Dieu.
    Cela, Abraham ne l’a pas fait.
                Vous, vous faites les œuvres de votre père. »
    Ils lui dirent :
    « Nous ne sommes pas nés de la prostitution !
    Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. »
        Jésus leur dit :
    « Si Dieu était votre Père,
    vous m’aimeriez,
    car moi, c’est de Dieu que je suis sorti
    et que je viens.
    Je ne suis pas venu de moi-même ;
    c’est lui qui m’a envoyé. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.